Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

MHSC-LOSC : C’est une blague ?

MHSC-LOSC : C’est une blague ?

Montpellier s’est incliné pour la cinquième fois en 6 matchs au Stade de la Mosson. Sans stopper sa triste moyenne de deux buts encaissé par match, au minimum, sur ses terres.

Du jeu offensif mais une défense de U13

Montpellier aura beaucoup tenté, une fois de plus. Mike Maignan gratifié d’un 8 par le quotidien l’Equipe aura été déterminant pour les lillois. Après un appel plein axe, couvert par Ristic, le MHSC encaissait un but aussi simple qu’improbable. Weah trompait Omlin de l’extérieur du pied. (0-1 24′).

En début de deuxième mi-temps, le MHSC continuait de pousser fort : 51′ Mollet obtient un pénalty après une frappe déviée. 3 minutes plus tard la VAR annulait ce penalty (car pour le coup il n’y a pas main).
Suffisant pour réveiller G. Laborde, 3 minutes plus tard corner côté droit tiré par Mollet. Déviation de la tête au premier poteau de Congré qui rebondit au sol et viens trouver la tête de Laborde lancé à toute vitesse. (1-1, 57′).

Nouveau contre Lillois après une situation offensive mal gérée, passe profondeur plein axe une nouvelle fois de David qui repique du côté gauche vers l’axe. Ristic est pris de vitesse et après un léger contact, le joueur lillois décide de tomber par terre deux pas plus tard. Sévère vis à vis du contact certes, mais qui n’est pas à l’origine de la chute…. On va pas refaire le débat.
Penalty tiré par Ikoné, le gaucher ouvre son pied et assure coté gauche, prenant Omlin a contre-pied. (1-2 66′)

Un Junior Sambia inspiré offensivement allait réaliser le centre parfait pour un splendide ciseau acrobatique de Delort. Pour recoller à nouveau (2-2, 69′) dans un match où les montpelliérains semblaient être plus précis qu’en première mi-temps. But de folie d’Andy Delort portant son total à 8.

Le dernier quart d’heure

Montpellier allait être tranquille pour gérer le dernier quart d’heure ? C’est ce qu’on se disait lorsque Mollet obligeait Maignan à repousser une frappe sèche, Sambia manquait à son tour le cadre aux 73 et 75′.
Laborde manquait à son tour une grosse situation avec une reprise trop écrasée, pourtant bien positionné pour ajuster le gardien Lillois.
Et puis le retour de la « défense mystère ». Enorme espace plein axe de nouveau. Dans un schéma ou Hilton et Congré étaient alignés dans l’axe avec un système à 4 derrière. Cette fois c’est Oyongo le nouvel entrant, qui vient couvrir le hors jeu plein axe. Pour que Yazici trouve Yilmaz sur une autoroute dans l’axe de la défense, qui n’a plus qu’à faire un plat du pied. (2-3 86′)

« Montpellier est déjà remonté 2 fois, pourquoi pas une troisième? » Se diront les plus vaillants. Oyongo sauvait le cinquième but lillois et amorçait le contre. Faute en attaque sur un Mollet qui n’arrête pas. Coup franc à l’angle sur la droite de la surface de réparation. Coup franc très bien tiré une nouvelle fois, que dévie un tout petit peu (trop peu?) Gaëtan Laborde. Maignan boxait le ballon d’une manière aussi peu académique qu’aléatoire, d’une manchette. Le ballon remontait sur l’équerre et le match prenait fin….. (90+6′)

Désespérant. Que dire entre les bijoux offensifs observés face à la meilleure défense de France qui n’avait encaissé que 10 buts avant ce match (soit 2/10<=>1/5 ce soir). Et les erreurs de jeunesse de la défense qui ont littéralement offert les 3 buts ce soir. Qui sont les fautifs ? L’arbitrage a t-il encore été désavantageux ? Que dire du deuxième carton jaune qui allait (devait?) être sorti pour André, que l’arbitre a finalement décidé de ne pas mettre : Sage décision car il venait de prendre un jaune ou modification de la rencontre ?

Le mot des journalistes

Pierre Ménès
donnait son avis sans langue de bois :

Clément Turpin a encore faussé le match ce soir. Il est considéré comme le meilleur arbitre français, ce que j’ai toujours considéré être une immense foutaise. On souvient de l’expulsion de Gueye pour Marseille contre Rennes qui avait totalement modifié le cours du match. Benjamin André, ce soir, c’est rouge. C’est rouge ! Et si Lille n’a pas André, ça change tout. Il faut noter le grand coaching de Galtier qui le sort à la mi-temps.”

Toujours est il que Montpellier est 8ème à la trêve de Noël. Et se déplacera chez un autre malade : l’OM qui a également perdu ce soir, ne créant ainsi pas la brèche au classement.
Encore un but pour Delort en feu en ce mois de décembre. Laborde marque de la tête une fois de plus. Sambia qui s’affirme mieux sur le terrain. Il y’a quelques éléments positifs pour se consoler.

Laisser un commentaire

Fermer