Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Quels choix pour la compo de mercredi ?

Quels choix pour la compo de mercredi ?

Michel Der Zakarian évoquait récemment ses choix tactiques pour le match face à Reims (0-0). Alors sur quelles forces devra s’appuyer le MHSC pour ramener les 3 points ? Match demain soir face à Lorient, dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

Vers un milieu plus offensif ?

« Petar ou Elye n’ont pas 90 minutes dans les jambes.”

MDZ faisait le constat en conférence de presse. Elye Wahi et Petar Skuletic n’ont pas assez dans les jambes pour tenir un match entier.
Même si le premier apporte plus de vitesse, Chaque joueur possède un rendement selon son niveau de confiance et son statut. En plus de ses prédispositions physiques évidemment. En l’absence de percussion et de profondeur, d’ordinaire présents dans les attaques du MHSC (43 buts marqués) emmené par son duo explosif Delort-Laborde, impliqués sur 33/43 buts. Sachant que Mavididi est a 6 buts. Skuletic et Wahi ont marqué tous les deux 3 fois.

Le match face au SDR a fait peur en terme d’absence offensive. Une triple occaz’ pour le MHSC et un sauvetage digne d’Alerte à Malibu pour Omlin. Un manque d’automatisme évident entre Laborde et Skuletic. Lorsque ce dernier est remplaçant il semble apporter plus en récupérant dos au jeu, ou obtenant des fautes, malgré un air peu académique accentué par sa grande taille. Peu servi par Laborde, il n’a pas montré grand chose (noté 3 par l’Equipe) même si c’es lui qui dévie un bon ballon pour le splendide ciseau du numéro 10. L’attaque semblait statique dans l’ensemble, sans focaliser. Et Il faut bien plus, en l’absence d’Andy.
Qui montre à nouveau le leader qu’il est pour cette équipe. En terme d’inspiration et de motivation. Car c’est tout ce qu’il a manqué à Montpellier. Pour créer du jeu les talents existent pourtant :

Lorsqu’on connaît l’influence de Mollet, Savanier ou encore Ferri, il semblerait que la profondeur de banc ne permette pas 3000 options. Florent Mollet comme Teji Savanier possèdent une bonne frappe et pourraient avancer d’un cran ? Pour se joindre au duo d’attaque.

Même question pour l’arrière

N.4 Vitorino Hilton

Depuis le match aller contre Reims, il avait pris plutôt cher. Fondé ou non, match après match ces derniers temps c’est souvent grâce à cet homme-là que Montpellier ramène des points. Même à 4 derrière.
On pourrait presque faire un slogan de super héros en hommage du style « Pas besoin de se presser si on a identifié ». Vito est un vrai drone :  du haut de ses 43 ans, rien ne lui échappe. Si il a été diverses fois dans l’équipe type du journal l’Equipe, c’est qu’il a très souvent un voire deux temps d’avance. Connaissant son corps qui vieillit mais qui ne lui  empêche pas de faire des tacles décisifs (Comme celui contre Reims, alors qu’il avait déjà un jaune) grâce à sa formidable -et louable- hygiène de vie. Même s’il peut se montrer un peu court en cas de contre imprévu, sur une perte de balle en défense.

Vient donc le paradoxe : Qui choisir pour suppléer –ou remplacer le « druide » aux 500+ matchs en L1. Maintenant que la sombre période est derrière depuis plus de quatre matchs.

N. 3 Daniel Congré

Généreux dans les efforts, possède beaucoup d’automatismes avec le premier cité. Lui qui est au club depuis aussi très longtemps.
A nettement progressé en jeu et confiance. Il sait désormais mieux anticiper, mais de temps à autres, rencontre des difficultés sur les appels qui viennent dans son dos.
Son pêché mignon reste rare fort heureusement; les remises « saucisses » dans l’axe de la Défense (Celle qui a débouché sur la frappe qu’Omlin arrête miraculeusement Dimanche par ex). Souvent des plats du pieds dévissés qui restent sur le terrain et qui ont pu mettre le MHSC en grand danger à plusieurs reprises ces dernières années…

N. 5 Pedro Mendes

Le joueur portugais est à lui seul l’image de notre club : alternant très très bon avec les non matchs. Plus entreprenant et habile techniquement que Congré. Il peut faire des retours fantastiques en se jetant ou en barrant la route en laissant traîner la jambe derrière la jambe d’appui. Joueur plutôt malin (par moments). Il peut le cas échéant sortir de son match, avec un air agacé que l’on connaît.
Son défaut : Les fautes, qui interviennent lorsque ses techniques interviennent un peu trop tard. Assez spectaculaire parfois, il semblerait être le défenseur parmi les trois qui fait le plus de fautes. Souvent des cartons, il ralentit et casse le jeu mais peut même voir rouge (ex: rappel d’un rouge face au PSG à la Mosson, alors que Montpellier menait 1-0 en deuxième mi-temps -> match perdu 3-1). Un peu blessé ces derniers temps.

N 31 Nicolas Cozza

Formé à Montpellier, et dans le groupe pro depuis plus de quatre ans (2016), il est apparu à 13 reprises cette saison.
En moyenne une dizaine d’apparition par saison, compte tenu de son âge. Malgré son manque d’expérience il possède une intelligence de jeu qui le laisse dans les potentielles solutions. Il a déjà sorti de grands matchs. Il n’a jamais pris de carton rouge sur 48 matchs et a même marqué au moins une fois. a surtout l’avantage d’avoir 22 ans , il constitue donc un avenir. Même si il avait évoqué ses envies de quitter le club, il est toujours présent.

Lorsqu’on voit la progression de Junior Sambia, il serait peut-être mieux de voir sur le long terme mais à quel moment faire le choix de lancer Cozza ? Il faudra commencer un jour ou l’autre, au risque de voir partir un jeune plutôt performant (Vainquer Gambardella 2017 tout de même).

Réponse dès demain (21h) pour le court terme et à voir, pour le long terme.

Quoi qu’il en soit, victoire impérative!

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer