Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Araujo douche le MHSC

Araujo douche le MHSC

Montpellier ramène un point, face au leader de ligue 1 Uber Eats, le LOSC. Une fois de plus les joueurs pailladins peuvent rentrer avec des regrets du stade Mauroy. D’autant que cela ne sent pas bon pour P.Mendes (genou)… Retour sur un match solide mais pas assez pour ramener les 3 points.

Les Pailladins ont commencé pied au plancher et sur une superbe action d’école emmenée par Sambia, Ferri, Laborde et Delort a la finition. Une tête plongeante pour son 12ème but de la saison, et à la 20ème minute, le MHSC créait encore la surprise face à un leader (Lyon précédemment). Un MHSC qui va devoir défendre, dans un long, très long match. Fort de son milieu, avec notamment Savanier et Ferri très inspirés, Montpellier contrait bien le LOSC, pourtant très rapide devant : Weah, Bamba, Ikoné effectuaient assauts sur assauts face à une défense Mendes-Congré qui veillait bien. Ristic un peu court sur les ailes mais plutôt en place, tout comme Sambia. Et un Omlin impeccable sur toutes ses sorties et mouvements sur la ligne.

Une deuxième mi-temps trop longue

Lille a attaqué longuement, face à une muraille qu’a été le gardien suisse jusque là. 75′, 76′, 80′ Omlin sauvait la baraque pailladine. Sauvé par sa maison à la 56‘, sur une frappe d’André sur son poteau droit. Et Lille commençait à tirer de la langue, s’exposant ainsi à des contres. 70‘ Savanier allumait un pétard malheureusement pas assez redressé, ce même Savanier à la 78ème, frôlait un but bien mérité, lui qui a été très en forme sur les crochets, demi tours et dribbles tentés ce soir.

Mais Montpellier n’aura pas su tenir jusqu’au bout, d’un match si tendu, si chaud, si rapide. Sur un centre Lillois au deuxième poteau, Luiz Araujo contrôlait au second poteau puis frappait d’un extérieur du pied pour crucifier Omlin. 85 ème minute. Lille égalise, alors qu’un contact discutable sur Vito relançait le sang chaud de certains des joueurs.
D’autant qu’aux 93ème, et 96ème minutes, deux situations auraient mérité à minima, un ralenti voire un check VAR?
Sur un centre de Mavididi (vraisemblablement une potentielle main, de ce qu’on aurait pu voir rapidement), puis ensuite ce même se voyait pris en sandwich après un dribbling côté gauche. De quoi discuter ou débattre mais apparemment pas pour l’arbitre.

Le MHSC a tout de même eu le mérite, de garder le score et de ramener un 7ème nul dans sa série de 11 matchs sans défaite.
Mais face au leader tout de même, n’en demeure le manque de finition pour faire un braquage à l’italienne parfait dans la course à l’Europe.

Montpellier se déplacera à Nice dans moins d’une dizaine de jour.
Et puis enfin, triste nouvelle pour Pedro Mendes. Le portugais est sorti en pleurs, suite à un contact et une mauvaise chute. Son genou semble avoir tourné et sa sortie laisse deviner que c’était surement son dernier match de la saison… Un grand soutien à lui.

A suivre…

Laisser un commentaire

Fermer