Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Andy Delort porte le MHSC en demi-finales

Andy Delort porte le MHSC en demi-finales

Le MHSC, au terme d’un match à adrénaline, s’est imposé dans la deuxième mi-temps après avoir été mené (1-2) grâce à son capitaine du soir, Andy Delort. Résumé d’un match qui s’est compliqué rapidement :

Un début comme face à Reims

Montpellier est mal rentré dans son match, face à des Canetois déterminés de faire un exploit encore plus grand. Déçu de ne pas être tombé sur « plus gros » , Canet rentrera avec des regrets encore plus gros. Plutôt généreusement aidés par M. Le sage , qui expulsera Hilton et donnera dans le même temps un pénalty (23e, 0-1), pour un léger contact certes, mais en tout début de match, cela fait un peu sévère. Même contexte que face à Reims, mais une fois de plus verdict sans appel. Deux mains dans la surface des joueurs de Canet ne seront par ailleurs pas sifflées au cours de cette partie.

Deuxième mi-temps : Réveil de la bête blessée

Le MHSC comment souvent, après un discours certainement animé de Der Zak, est rentré fort. Face à une N2, même à 10, encore heureux ! Mais il ne sert à rien de rappeler que Marseille à 11 s’est incliné face à cette même équipe.
Une splendide combinaison sur coup franc pour le premier but, Teji trouve Delort parti loin dans le dos de la défense. Contrôle exquis et finition du plat du pied pour Andy Delort. (1-1, 60′) :

 

Avec l’entrée de Wahi, le MHSC va vite. Et même Petar contribue au pressing offensif des pailladins. Il trouvera la barre (hors jeu) et s’illustrera même plus tard.
Vagues sur vagues, les Pailladins remontent peu à peu, s’exposant parfois à des contres, mais profitant de l’inefficacité Canetoise devant le but.
Les penalties approchent, mais Petar Skuletic récupère un bon ballon dans les pieds du défenseur gauche de Canet. Il repique de la droite vers le centre, pour lancer Wahi en profondeur, qui dribble et provoque la faute. Wahi très utile dans les offensives de fin de match, et qui servirait en championnat. Delort transforme du plat du pied et prend à contrepied le gardien de Canet (1-2 84′).

La faute sur Elye Wahi.

Sur une ultime tentative, et un ballon dans le dos de la défense, Nicolas Cozza se jette merveilleusement et sauve la patrie. Delort tentera un tir de loin pour lober le gardien, sans succès. Fin d’un match à suspens, ou le MHSC s’imposera après un réveil attendu.
24 ans après sa dernière qualification en demies de Coupe de France. Félicitations à notre groupe et au double buteur et capitaine Andy Delort.

Laisser un commentaire

Fermer