Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Quand le mercato devient un casse tête

Quand le mercato devient un casse tête
Selon les journaux, le numéro 9 du MHSC aurait clamé ses envies de départ début juillet. Une situation bien paradoxal si l’on regarde les déclarations du joueur, mais désormais les propositions insuffisantes des deux clubs qui souhaitaient se l’approprier : Nice et Marseille.

Nice paye peu, Marseille à sec

La clause espérée pour Andy Delort étant aux alentours de 10M€ (!!), le prix ne convient toujours pas aux acheteurs. Nice serait prêt à lâcher aux alentours de 7M€ selon les sources, tandis que l’OM tenterait une approche avec un prêt+option d’achat.
Si beaucoup ont du mal avec le prix fixé pour notre attaquant vedette -jusqu’il y’a peu-, Nicollin lui a tout de même décidé de ne pas le vendre contre trois bouts de pain. Si Nice reste devant Marseille pour cette affaire, il n’est pas à exclure selon France Bleu Hérault, que le MHSC ne se sépare pas de l’un, voire de ses deux attaquants. Laborde étant également sur les tablettes de West Ham et plus récemment l’OL.

Une décision difficile à comprendre

Différents paramètres ont pu intervenir pour expliquer ces tensions, puisque le joueur n’a toujours rien communiqué. Plus incohérent même, il a été aperçu tout sourire à l’entraînement. Au moment où il était censé signer des contrats. Dans ces facteurs notamment, le départ de Michel Der Zakarian, qui possédait des liens forts avec le numéro 9. Une tristesse peut-être complétée par le départ de Congré, Hilton, mais également des décisions au sein du club ?
Julien Landry, correspondant MHSC pour RMC, évoquait la situation de Delort
« Jamais il ne pourra revenir au club comme Utaka ou Bédimo. Son départ serait une vraie fracture, notamment pour Laurent Nicollin qui en avait fait sa tête de gondole de son projet. Ce n’est pas un psychodrame mais les supporters le vivent très mal. Pour eux, c’est incroyable après tout ce que le joueur a pu clamer à ce club là.”

Et si aucune offre ne convient ?

« Pas impossible non plus que Delort et Laborde restent sous pavillon pailladin” selon France Bleu Hérault
Comme pour bon nombre de sujets, les avis sont divisés. Certains voient en Delort une aventure qui aura permis au MHSC de grandir. Fort de ses 47 buts en 106 matchs et de la détermination qu’il affichait, encore récemment puisqu’il a déjà scoré deux fois de la tête en championnat cette saison.
C’est plutôt sur le côté « joueur de violon » qu’une bonne partie se rejoint. Car Andy a sans cesse clamé son amour pour le club. Et il y’a beaucoup de supporters pour lesquels cela ne passe pas. Car quand on aime un club on ne le quitte pas, même si ailleurs les salaires sont plus grands. On peut prendre l’exemple de Totti en Série A.
Mais que faire si le MHSC refuse de faire partir son joueur à prix de diamant, étant donné qu’il est déjà à prix d’or. Quelle réaction serait la plus mature?
Défendre les valeurs Pailladines coûte que coûte et boycotter ce que certains appellent une trahison ?
Ou avaler son amertume et se dire que parfois, même les couples les plus unis se posent la question d’aller voir ailleurs ?
Andy Delort, présent dans tous les coeurs depuis plus de deux ans, et désormais capitaine, aurait-il droit à une seconde chance ou est il déjà tombé dans l’oubli de ceux chez qui il a prouvé sa motivation ?
Supporters du MHSC, faites nous savoir de quel côté vous penchez.

Cet article a 1 commentaire

  1. Je ne souhaite pas que Andy delort parte de Montpellier Hérault car sans lui ses plus une équipe et mon fils et dégoûté que andy delort parte il fait que me demande si andy reste je lui et repondue je sais pas

Laisser un commentaire

Fermer