Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Tops et flops du match d’hier

Tops et flops du match d’hier

Analyse des acteurs d’un match plutôt fou, hier, au Stade de La Mosson. L’une des forces du MHSC cette saison sera sûrement son milieu de terrain, au vu des statistiques, hier encore.

Partie TOP :

Savanier toujours du grand art 

Sombrero, crochets, même en déséquilibre, renversements. Il a été possible d’admirer toute la technique du maestro Teji hier encore. Passeur décisif, mais également vrai moteur. Teji semble rayonner depuis le départ de nos deux anciens attaquants. Se permettant même des dribbles d’une autre dimension, alternant feintes de corps, louches bon comme mauvais pied, pour combiner dans les espaces réduits. C’est lui qui allonge sur Germain sur le premier but. Auteur du coup franc décisif sur le 2-2.
52 passes réussies sur 65 (80%) pour lui hier.

Au milieu c’est de la qualité

65 passes réussies sur 72 soit 90% de précision de passes pour Jordan Ferri. 86% pour Florent Mollet, auteur d’un but où il a su mettre en valeur ses qualités de frappe : 2 tirs 1 cadré 1 but. Mollet dans un dispositif plus excentré a su s’adapter. Grâce notamment au ratissage de Jordan Ferri derrière. Mavididi était dans les bons coups hier également. Sa vitesse a permis des situations dangereuses. Le jeune anglais se démarque également, avec 100% de précision de passes. Passeur décisif lui aussi sur le but de Germain. Et à deux doigts d’être buteur si Wahi avait distillé la passe du chaos, à 3-3, sur le deux contre un en fin de match.
Seul bémol : Leroy encore un peu trop timide. Joris Chotard a montré plus de peps.

Mieux devant que derrière

Devant, Germain a su confirmer ses bons débuts à la Mosson. Généreux dans les efforts et souvent bien placé. C’est lui qui gène le défenseur qui fera rebondir le ballon sur Mollet, auteur d’une jolie frappe spontanée amenant le 3-2. 3 tirs 3 cadrés 2 buts
Si derrière, Souquet a marqué pas mal de points avec un match plutôt bon (noté 6 par l’Equipe), Ristic s’est aussi mis en valeur.
8 récupérations, 3 tacles tentés, 3 tacles réussis. Il est dans les joueurs ayant tenté le plus de centre avec Savanier (2/6 réussis pour Mihailo 4/9 pour Savanier). Sambia a fait une bonne rentrée. Avec 3 dribbles réussis sur 4 tentés (75%), seul Savanier fait mieux avec 5/6 (83%)

Partie FLOP :

En revanche trop d’espaces dans la défense centrale. La charnière inédite s’est faite ressentir.
Estève bon par moments, manquait encore d’assurance au poste. Alternant bonnes interventions et mauvais placements.
S’il devait y avoir un autre maillon faible, ce serait peut-être Nicolas Cozza. Souvent en retard dans le match, sur les têtes comme sur les dribbles des attaquants bordelais.

 

Sur la frappe de Wang, il laisse trop d’espace au coréen alors que celui-ci arme. Et s’il est difficile d’anticiper un tel tir, c’est pour cela qu’il faut cadrer rapidement un joueur de ce niveau, pour tenter de le déconcentrer. Pour éviter ensuite d’implorer la malchance, car c’est ce qui peut arriver. C’est également lui qui manque de percussion dans le face à face avec Kalu, et qui se fait dribbler. La suite on la connaît.

Pour rester positif, l’équipe continuera d’apprendre de ses erreurs. Car tout de même, elle a su ne pas perdre. Et il y’a quelques années ce match aurait peut-être été perdu. Elle a su se mobiliser pour reprendre l’avantage. Et sûrement qu’avec sa charnière type Mendes-Sakho, ou même Thuler, c’eût été une autre affaire. Le retour d’Oyongo pourra être intéressant pour amener de la vitesse sur les côtés également…

A suivre.

Laisser un commentaire

Fermer