Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

B.Psaume : «Les joueurs sont trop heureux de jouer avec Germain»

B.Psaume : «Les joueurs sont trop heureux de jouer avec Germain»

Plus en difficulté ces dernières semaines après des débuts éclatants, l’utilisation de Valère Germain fait l’objet de débats sur les réseaux, dont hier lors du Space MHSC

Invité du Space MHSC, Benjamin Psaume ancien joueur professionnel, passé notamment par le Nimes Olympique et désormais consultant France Bleu Herault, a évoqué la situation de l’ex attaquant marseillais.

« Il y a toujours un passage à vide »

A l’extérieur ce ne sont pas des matchs pour lui, surtout chez les gros. On a moins de ballons, de profondeur, il lui faut du monde autour. C’est plus à domicile, quand on a plus le ballon qu’il faudra l’associer. On peut l’associer avec un Mavididi, on peut trouver des solutions. Après, Valère il a démarré très très fort, il était dans l’euphorie de l’arrivée, il a réussi à marquer direct dès ses premiers matchs. Mais quand vous arrivez dans un club, que ça faisait très longtemps qu’il ne jouait plus, vous arrivez vous avez toujours cette euphorie, des cannes, il y a toujours un passage à vide après. Mais ce n’est pas parce-qu’il ne marque pas ou ne fait pas de passes décisives qu’il n’est pas important pour l’équipe. C’est l’un des rares attaquants en France a jouer seul devant, sans être vraiment un finisseur.

Un joueur apprécié sur le terrain

Et même si les statistiques personnelles ne suivent pas, Valère Germain semble faire l’unanimité dans le vestiaire :

Tous les joueurs s’accordent pour dire qu’ils adorent jouer avec lui. C’est lui qui fait marquer Mollet une ou deux fois. On voit sur plein de matchs que Valère est à la déviation, il aide beaucoup. Florent Mollet doit se régaler, se dire je me fais quelques buts car j’ai un attaquant qui ne pense pas qu’à sa gueule. Il est tout le temps au service du collectif et ça peut libérer un Mavididi, un Mollet, un Teji. Ils se disent « voilà il y a de la place pour tout le monde cette année »

Apprécié mais.. menacé ?

Certains supporters en seraient même à se demander s’il ne faudrait pas sortir Valère Germain du groupe. Mais pour Benjamin Psaume, la réponse est claire :

Il ne l’enlèvera jamais du onze, il suffit de l’entendre, vous entendez tous les joueurs, qui vous voulez, ils sont trop heureux de jouer avec un mec comme ça. Il ne l’enlèvera jamais et c’est normal. Ce n’est peut-être pas celui qui va marquer à Rennes ou Lyon mais il va être là et faire chier les défenseurs adverses. Vous savez, dans une équipe il y a toujours le ressenti des joueurs. Des fois, un coach va peut-être demander à ses 4/5 cadres : « qu’est ce que je fais de Valère ? ». Je sais que les joueurs le lâcheront jamais.

Une chose est donc certaine, Valère Germain fait l’unanimité auprès de ses coéquipiers.

Cet article a 1 commentaire

  1. Je suis d’ Accord c’ Est un joueur qui c’ Est jouer sans ballon merci pour lui il le mérite

Laisser un commentaire

Fermer