Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

SRFC 2-0 MHSC : Montpellier ne joue pas dans la même catégorie

SRFC 2-0 MHSC : Montpellier ne joue pas dans la même catégorie

Le MHSC s’est incliné sur la pelouse de Rennes. Et ont en prime perdu Savanier exclu après un deuxième carton jaune. Une soirée à oublier…

Rennes beaucoup plus motivé

Dans ce match, le MHSC s’est rapidement vu dominé par les rennais. Après deux cartons jaunes dans les 10 premières minutes, la pression montait encore. Surtout quand dans l’autre sens, les fautes sur Savanier ou Mollet ne méritaient pas de jaune. Après l’ouverture du score de Terrier, Gioacchini était en bonne position mais ne parvenait pas à tromper la vigilance des rennais (21′).
Des rennais qui dominent en possession, en tirs, et en ambition sur le terrain. Le groupe entier du MHSC n’arrive pas à contre-attaquer. Si Ferri a énormément manqué au MHSC, on sentait une classe d’écart entre les deux équipes sur la pelouse. En terme de motivation, d’implication, de précision, de tout.

Quelques minutes plus tard, d’ailleurs la sentence tombe : but de Lovro Majer. Laborde, trouvé au second poteau et remise intelligemment le Croate au point de penalty. Le Rennais reprend le ballon du droit et le ballon se loge sous la barre d’Omlin. Rennes fait le break et c’est logique, 2-0.

Encore un absent face à l’OL

Avant la mi-temps arrive le pire. Savanier prend un deux jaune et se voit expulsé. Il sera donc suspendu pour la prochaine rencontre… contre Lyon. Nouvelle absence de poids.
A 10 contre 11 on aurait pu craindre un naufrage. Mais le MHSC a tout de même su rester droit sur ses béquilles pour tenir et perdre sur le même score que le leader Parisien. Laborde touchera le poteau mais ne marquera pas face au club avec lequel il a commencé la saison.

Un succès qui permet aux hommes de Bruno Génésio d’enchaîner avec un onzième match de suite sans défaite toutes compétitions confondues…

Semaine prochaine… Pour relever la tête à domicile.

Laisser un commentaire

Fermer