Maxime Estève, un succès signé Romain Pitau

31

Auprès du Midi Libre, Maxime Estève nous raconte ses débuts difficiles et l’arrivée de Romain Pitau, qui a marqué un nouveau départ dans sa future carrière prometteuse 

Des débuts compliqués marqués par un manque de confiance 

« Jusqu’à mes 17 ans, je n’avais pas de contrat mais j’étais simple licencié. Chaque fin d’année, je me disais qu’il me garderaient pas et redoutais le rendez-vous avec le coach. Je n’avais pas confiance, en moi, je jouais peu et je ne sentais pas la confiance autour de moi. »

Meneur de jeu, avant centre, ailier gauche, puis latéral gauche, Maxime a tout essayé.

Et puis, Romain Pitau…

« Puis, il y a un an et demi, Romain Pitau m’a replacé dans l’axe où je me suis senti à l’aise de suite. Pour jouer au haut niveau,je savais que cela serait compliqué sur un côté. J’ai soudain senti que j’avais quelque chose à aller chercher. »

Désormais épanoui dans son nouveau rôle, Maxime Esteve raconte son amour et la fierté de jouer pour Montpellier, club qu’il supportait étant petit.

« Je suis un supporter de Montpellier depuis toujours. Je me souviens notamment du but de Tino Costa, à l’esprit guerrier et aux coups francs si précis. […] Quand tu es fan de Montpellier, qui me voulait, tu ne cherches pas à comprendre. J’y suis allé direct. »

Surprise de cette saison, Maxime Estève a profité de nombreuses absences en défense. Auteur de 8  prestations abouties, le solide gaillard de 1m93 est en train de faire son trou en charnière centrale. En espérant que cela dure !

Article précédent
2 matchs dont 1 avec sursis pour Jordan Ferri
Article suivant
Ambroise Oyongo va rejouer avec la réserve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?