Daniel Congré : « Avoir joué la LDC avec le MHSC, ça restera gravé à vie »

82

À 39 ans et après 20 ans de carrière professionnelle, Daniel Congré, défenseur du MHSC entre 2012 et 2021, revient sur sa longue carrière auprès du Midi Libre.

Daniel Congré a décidé de mettre un terme à sa carrière le 8 mai dernier, après n’avoir connu que trois clubs : Toulouse, Montpellier et Dijon. Le défenseur a disputé 632 matchs au plus haut niveau dont plus de la moitié sous la tunique pailladine (325). L’occasion pour lui de se remémorer les meilleurs moments passés dans l’Hérault.

Son modèle : Vitorino Hilton

Lorsque la question de son ou ses modèles lui est posée, Daniel Congré n’hésite pas. Il cite d’abord Dominique Arribagé, capitaine du TFC lorsqu’il a débuté. Mais il n’oublie pas « Vito (Hilton). Je suis arrivé, il était déjà là. Puis on a quitté le MHSC en même temps. On se connaissait par cœur, il suffisait juste de se regarder. Il m’a inspiré par son niveau, constant jusqu’à la fin. Et puis, lui comme “Domi”, ce sont des mecs tellement humbles. »

Ses débuts au MHSC et la Ligue des Champions

Daniel Congré est arrivé à Montpellier en 2012, quelques mois après le titre de champion de France. Pour s’offrir ses services, le MHSC avait alors déboursé près de 5 millions d’euros auprès du TFC, ce qui faisait de lui le plus gros transfert du club. Un statut et une pression qu’il a donc fallu assumer même si tout ne fut pas parfait au début : « L’arrivée n’a pas été simple. C’était mon premier changement de club et je débarquais chez le champion de France. Mais j’ai su rebondir. Et il me semble que je suis élu joueur du mois de mars, une première victoire. »

Dans la continuité, Congré évoque son plus beau souvenir avec le club pailladin, sa réponse est sans surprise : « je ne pourrais pas citer un seul souvenir. Mais le fait d’avoir joué la Ligue des champions avec Montpellier, ça restera gravé à vie. »

La fin au MHSC et sa fin de carrière

Après neuf années passées à Montpellier, Daniel Congré ne sera pas prolongé à l’issue de la saison 2020-2021. Un regret de ne pas avoir terminé sa carrière au MHSC ? « Pas du tout. Le foot est comme ça. C’est un choix de la part du club et je l’accepte totalement. Sur le coup, c’est vrai que ça a été une déception. Mais je n’ai pas de rancœur. »

Aujourd’hui, le natif de Toulouse suit une formation de préparateur mental. Selon lui, cet aspect est trop oublié dans le football professionnel : « Il manque de préparateurs mentaux au football, en sport collectif. En discutant avec pas mal de joueurs, beaucoup en auraient eu besoin pendant leur carrière. Ils n’y ont pas fait appel parce que c’est un peu mal vu. »

Un grand bravo à Daniel Congré pour sa longue carrière et toutes les années passées au MHSC. Nous lui souhaitons une très belle retraite (sportive), et espérons qu’il s’épanouisse dans ses nouveaux projets.

 

 

 

Article précédent
Léo Leroy vers un départ en Suisse
Article suivant
[Sondage] Une note sur 10 pour le logo des 50 ans du MHSC ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?