[MHSC-SDR] La Mosson n’aime pas le Stade de Reims

142

Demain pour la troisième journée de Ligue 1, Montpellier reçoit le stade de Reims. Opportunité d’enchaîner après la belle victoire à Lyon. Match qui ne sera pas pour autant plus abordable, surtout après ces statistiques…

Une dernière victoire qui remonte

21 novembre 2015. C’est la date à laquelle il faut remonter pour voir Montpellier s’imposer face à Reims à domicile. Le MHSC s’était imposé 3-1 avec des buts de Yatabaré, Camara et Dabo.

2018-19 : MHSC 2-4 Reims
2020-21 : MHSC 0-4 Reims
2021-22 : MHSC 0-0 Reims
2022-23 : MHSC 1-1 Reims

Une dernière rencontre qui rassure

Équipe sensation la saison dernière, grâce à notamment Falorin Balogun (auteur de 21buts), mais également l’étonnant Will Still, coach qui a enchaîné plus de 20 matchs d’invincibilité…. alors qu’il ne possède pas tous les diplômes pour être sur un banc de Ligue 1.

Arnaud Nordin buteur lors du dernier Stade de Reims-Montpellier (1-3)

L’an passé le MHSC s’était pourtant payé les rémois pour leur dernier déplacement, chez eux donc. Une victoire (1-3) grâce à un doublé de l’inévitable Elye Wahi, complété par Arnaud Nordin, en véritable résurrection sur la fin de saison, l’an passé.Demain pour mettre fin à quasiment cette décennie sans victoire à domicile, le MHSC devra prendre exemple sur son dernier match face aux rémois. Ou sa dernière victoire à Lyon.

Plutôt paradoxal pour une équipe qui avait connu toutes les peines du monde à s’imposer à l’extérieur, il y a quelques années. Qui se retrouve aujourd’hui en quête de victoire à domicile, dans son jardin autrefois forteresse.

A suivre…

 

 

Article précédent
[MHSC-SDR] la compo probable pailladine !
Article suivant
[MHSC-SDR] le onze pailladin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?