Avant-match

[MHSC-OL] Faire oublier ces statistiques qui font froid dans le dos !

96

Avant ce deuxième des trois matchs qui attendent le MHSC à domicile, le baromètre de la confiance est au plus bas. Il faudra contredire les chiffres, et statistiques. Pour (enfin) repartir de l’avant.

La malédiction de la Mosson

Une seule victoire, une seule fichue victoire à domicile. C’était en octobre face à Toulouse. 7 matchs nuls, et « seulement » deux défaites. Mais voilà, Montpellier ne gagne plus à la Mosson, marque peu… et reste sur deux défaites lors des deux dernières réceptions de Lyon. Alors que sur les deux précédentes, le MHSC s’était imposé à deux reprises à son tour.

  • A domicile, Montpellier n’a marqué que 3 petits buts en première mi-temps depuis le début de la saison. 6 en seconde, pour un total de 9 buts marqués. Pour 10 encaissés.
  • Et surtout, quatre 0-0. Avant la saison 2023-2024 de la Ligue 1, il fallait remonter à la saison 2013-2014 pour voir le Montpellier Hérault totaliser quatre matchs nuls à domicile sur le score de 0-0.
  • Le MHSC n’est pas un adepte du money-time : un seul but a été inscrit dans le dernier quart d’heure à la Mosson.

(source : https://www.footmercato.net/club/montpellier-hsc/stats)

La malédiction tout court, cette saison

Pour l’heure, Montpellier à domicile, c’est faible… En moyenne, le premier but est marqué autour de la 40′, et le dernier autour de la 57’… Quand le premier, lui est encaissé en moyenne après 26 minutes. Malgré cela, c’est en seconde mi-temps que le MHSC encaisse le plus (15 contre 10 en première mi-temps, sur les 25 buts encaissés cette saison)

Un « gros » mal classé, une opportunité ?

De deux choses l’une pour expliquer cette question : la première, c’est que Montpellier a tenu tête aux gros à domicile : Nice, Lille, Lens, Rennes, Marseille… Seul Brest et Reims ont réussi le hold-up.
La seconde, c’est que Montpellier n’a battu aucune équipe du top 10.

De ce fait, l’OL peut-être une équipe entre les deux : revigorée par ses dernières prestations, plutôt inquiétantes pour le MHSC. Mais toutefois, toujours englué au fond du classement, la faute à un début encore plus calamiteux que nous.

Des retours pour nous doper

Notre attaquant Akor Adams est dans le groupe. Une satisfaction déjà, même si l’on ne sait encore s’il pourra être aligné parmi les titulaires. Sylla devrait faire son retour, possiblement accompagné de Sacko, selon les choix du coach. Il faudra attendre Metz pour voir Tamari faire son retour.
Maigre consolation, mais ces retours peuvent être un supplément d’âme pour voir la machine redémarrer à la maison ?

La réponse demain. A suivre…

Article précédent
[Anciens] Estève titulaire à Anfield, pour son 2ème match avec Burnley
Article suivant
[MHSC-OL] La composition probable pailladine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?