Non classé

Montpellier remporte le derby : Merci Arnaud !

10

On le disait avant le match, c’est surement le match le plus important de la saison pour les deux équipes. Le derby Montpellier-Nîmes n’est pas un match comme les autres, et nous en ont eu encore la preuve ce soir !

Quelques 17 000 personnes étaient présents au Stade de la Mosson pour cette affiche alléchante. C’est moins que l’an dernier, certes, mais l’horaire y joue pour beaucoup. Cela n’a pas empêché aux supporters présents pour donner de la voix, pour encourager notre équipe du début à la fin. Un beau tifo avant la rentrée des joueurs pour monter un peu plus la pression et c’est déjà l’heure du coup d’envoi. Mais c’est timidement que les pailladins démarrent la rencontre, un premier quart d’heure poussif pour mettre les choses en place. Les premiers dangers pailladins viennent de Mollet. Le pailladin a tenté de nombreux coup-franc tirés directement, mais Bernardoni a su repoussé toutes les tentatives du milieu montpelliérain. Il faudra attendre la 32′ minute pour voir l’unique but de la rencontre, inscrit par Arnaud Souquet ! Le défenseur pailladin marque son 2ème but de la saison sur une magnifique frappe dans la lucarne opposée des buts nîmois, après un bel enchaînement de l’attaque du MHSC. Les pailladins ont su garder cet avantage au score jusqu’à la pause et au-delà, grâce notamment à un Geronimo Rulli toujours impérial dans les cages pailladines. Il a su se montrer encore une fois décisif, à l’image d’une défense impériale lors de cette rencontre. Et justement, un des grands artisans de cette solidité défensive et l’intraitable Vitorino Hilton. Il a su s’imposer de par son expérience devant les attaquants nîmois. L’absence de Pedro Mendès ne s’est pas faite ressentir.

De la solidité dans notre camp, et des latéraux qui amènent du danger dans le camp adverse ont été les clés du succès dans ce derby. Les supporters pailladins ont exulté au coup de sifflet final. Mais le temps pour savourer sera court car Montpellier se déplacera dimanche à Strasbourg. Il faudra vite se concentrer à nouveau et enchaîner en terre alsacienne, tel est le défi pour les joueurs du MHSC dans 4 jours !

Article précédent
Bâton de Bourbotte : Ne pas le céder à notre ennemi !
Article suivant
3 matchs de suspension pour Ferri, Souquet absent contre Monaco

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?