Non classé

Les nouveaux horaires de la Ligue 1

22

Actuellement, les matchs se déroulaient généralement avec une première affiche le vendredi soir, une autre le samedi à 17h, suivie du multiplex de 5 matchs à 20h. Venaient ensuite, le dimanche, deux matchs, à 15h et 17h, qui précédaient la grande affiche de la journée, à 21h. Mais ce format va changer.

Le nouveau format 

La nouvelle journée type sera décomposée de la manière suivante :

– Vendredi :
21h : 1 match

– Samedi :
17h : 1 match
21h : 1 match

– Dimanche :
13h : 1 match
15h : multiplex
17h : 1 match
Et à 21h : la grosse affiche.

Les principales nouveautés viennent du décalage du multiplex du samedi soir au dimanche à 15h, avec un « objectif de remplissage des stades » et pour attirer un public plus familial et féminin.
Il serait aussi utile à mentionner que ces horaires sont plus compatibles avec la retransmission des matchs en Asie, avec l’affiche de 13h et potentiellement celles de 15h.
Au niveau du remplissage les doutes sont permis : une majorité des matchs de football amateur se déroulent le dimanche, dont une partie l’après-midi.

L’explication ? Pour la période 2016-2020, les droits TV s’élevaient à 762 millions d’euros annuels.
L’objectif pour 2020-2024 serait de se rapprocher du milliard d’euros, soit pas loin du niveau actuel des droits annuels de la Liga espagnole.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Il est probable qu’une partie des habitués puissent manquer des matchs, si leurs rencontres en club tombent au même moment que celles du dimanche après midi comme évoqué juste avant.
Pour ne pas citer en outre, les repas familiaux du dimanche s’éternisant et terminant souvent avant la nouvelle heure butoir de 15h.
De plus, pour un certain nombre de personnes, un match le soir donne une ambiance plus « festive », rappelant peut-être les grandes affiches, plutôt qu’un match l’après midi, à la lumière du soleil.

Côté bonnes nouvelles, il en existe néanmoins :
D’une part, les budgets clubs restent constitués en bonne partie par l’argent reversé sur le droit à l’image. Qui dit augmentation des droits TV, pourrait dire augmentation de l’enveloppe budgétaire? Cela reste envisageable, dans le développement de notre Ligue 1.

D’autre part, certains jeunes, comme d’autres plus généralement, ne pouvaient venir supporter le club selon les horaires tardifs,
le samedi.
La fermeture des magasins, en grande partie, le dimanche aidera peut-être à mobiliser plus de monde, plus disponible.
De plus, l’horaire permettra de pouvoir continuer sa journée sans devoir aller au lit immédiatement après.

Article précédent
Des nouvelles de Nicolas Cozza
Article suivant
Le point niveau gardien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?