Non classé

Les stades, où en est-on ?

0

La ministre déléguée aux Sports n’a pas exclu une augmentation du nombre de spectateurs autorisés dans les stades au cours de l’été, en marge du match amical Le Havre – PSG

« C’est une victoire pour le football français, le sport en général », s’est réjouie dimanche la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracieanu en marge de Le Havre-PSG, premier match disputé devant 5 000 personnes, sans exclure une augmentation du nombre de spectateurs autorisés dans les stades au cours de l’été :

Interrogée avant le coup d’envoi sur cette question, la ministre des sports a assuré qu’augmenter la jauge était « un objectif ».

« Il sera discuté le 18 juillet, précise-t-elle. On va voir si on peut considérer que les événements sportifs peuvent bénéficier d’une jauge relative, d’un pourcentage de personnes présentes par rapport à sa surface d’accueil. Aujourd’hui c’est 5.000, c’est censé encore être le cas jusqu’à la fin août. Mais il y a une clause de revoyure à la mi-juillet

La France s’est différenciée sur la scène européenne, en ne reprenant pas son championnat, contrairement aux autres pays (Allemagne, Espagne, Italie, Angleterre…).
Elle se différencie également en étant le premier pays européen à autoriser de nouveau des supporters dans les stades.

Une ambiance particulière ?

Il est certain que l’ambiance se verra impactée un moment par les dispositifs du COVID, mais notre sécurité en dépend :
Selon les chiffres de la fédération, ils étaient 2.805 supporters au Stade de France vendredi soir.
Avec une ambiance particulière, comme a pu le souligner un journaliste Europe 1 avec son Tweet juste après le match :

C’est fini ! Dans la douleur, Paris remporte sa 13e Coupe de France, mais perd Mbappe sur blessure. Ambiance bizarre, match bizarre, vive le football du monde d’après. #PSGASSE @Europe1

Lorsqu’on sait que le MHSC a terminé la saison passée, 3ème au classement des équipes à domicile après 14 matchs
(10V 2N 2D) et à l’extérieur, en revanche, 17ème (1V 5N 8D). L’importance pour la motivation d’une équipe de l’ambiance dans un stade est forcément mis en lumière.

Abonnements ou tickets unitaires ?

La LFP avait statué, il y’a quelques semaines en expliquant qu’elle ferait le maximum pour que les stades soient remplis à 100% dès la reprise. La situation, aussi incontrôlable qu’incertaine amènera peut être à devoir décaler cette hypothèse?
Toujours est il, si la marge venait à augmenter comme évoqué par la ministre des sports, quelle forme serait choisie ?

Prendre le risque de lancer une campagne d’abonnement quitte à devoir la suspendre, ou vendre les tickets à l’unité pour assurer une comptabilité déjà perturbée en cas de restrictions ?

A suivre…

Article précédent
Match amical : MHSC-SÈTE reporté !
Article suivant
Le match amical OM-MHSC annulé !
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?