Non classé

DFCO 2-2 MHSC : C’est pas plus mal que si c’était pire

0

Teji Savanier a égalisé sur penalty (89e, 2-2) pour ramener un maigre point mérité face à Dijon. Un match nul qui met fin à une triste série de 5 défaites en déplacement consécutives. Mais Montpellier peut avoir des regrets de ne pas avoir mieux concrétisé.


Première mi-temps : La maladie de l’extérieur

Face à un Dijon encore puceau à domicile : pas le moindre but et que des défaites, Montpellier ou plutôt sur l’action Vitorino Hilton a offert, sur une passe ratée le premier but en professionnel au jeune Dina Ebimbe (8e, 1-0).
Un MHSC qui a longtemps joué trop bas, mais qui s’est procuré des occasions, ou à minima, des situations.
Comme à la 34′ quand, servi dans la surface par Sambia, Delort pense avoir marqué mais Chafik sauve le ballon sur sa ligne…
Le gardien Gomis a livré un grand match face aux offensives de Laborde Delort ou encore Savanier.

– Monsieur l’arbitre ?

On notera dans cette première mi-temps, un VAR, tout récemment évoqué qui aurait pu (dû?) intervenir. Situations de mains, Le Tallec mis au sol et Savanier mis au sol mais à qui on siffle faute… Bon. Plus tard une main de Pedro Mendes aurait pu être sifflée dans la logique observée jusque là dans des décisions discutées par les joueurs du MHSC. A l’image d’un Savanier en rôle de Messi, et provoquant des fautes.

Deuxième mi-temps : 5 minutes en plus et c’était bon

Montpellier est revenu sur ce terrain sûrement dopé par un discours de Der Zak’ animé. Projection vers l’avant, tout y est.
Sur un débordement côté gauche, Laborde met au sol son vis à vis pour centrer au deuxième poteau sur le crâne de Delort.
(50e 1-1)
5 minutes plus tard, Laborde envoyait un coup de casque miraculeusement détourné en corner par Gomis (55e, 1-1)
Et puis… Montpellier se relâche. But de Bruno Écuélé Manga, Celina frappe son corner et trouve Ecuele Manga qui catapulte le ballon dans les but d’Omlin. Dijon mène. (59e, 2-1)

Der Zak fera entrer Mavididi et Mollet pour un big five (Delort-Laborde-Savanier-Mollet-Mavididi) en recherche de combinaisons. Mollet en faisait preuve sur un jeu en triangle, envoyant une frappe sèche de peu à côté (79e, 2-1), on sentait un Montpellier oppressant.

Mais ce n’est qu’à la 86ème minute, que l’arbitre siffle un penalty pour Montpellier après un énième contact dans la surface. Panzo retient Delort au moment de sauter. L’arbitre n’hésite pas et choisit un penalty pas tellement évident. Une forme de compensation peut être puisque la décision semble être discutée sur les réseaux.
En attendant, Téji Savanier s’empare du ballon et tire en force pied gauche pleine lucarne. Montpellier recolle (88′, 2-2).

En toute fin de match, Mavididi sera tout proche de placer son plat du pied mais il est gêné par un bon retour en tacle du défenseur. L’ancien dijonnais qui aurait pu délivrer un MHSC hésitant mais méritant dans cette deuxième période. Malgré leurs inévitables relâchements à l’extérieur. (90+2e, 2-2)

Un moindre mal, Montpellier revient au bout du bout après une meilleure seconde période. Tout de même très frustrant de perdre 2 points chez le dernier de Ligue 1, après nos 3 victoires consécutives.

Pas le droit à l’erreur la semaine prochaine. En guise de leçon à retenir. 🔶 🔷

Article précédent
[DFCO-MHSC] Les notes du MHSC
Article suivant
Warren Caddy va signer à Montpellier !
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après avoir retrouvé la victoire face à Strasbourg, êtes vous confiants dimanche face à Toulouse ?