MHSC 1-1 FCL : Vraiment pas de quoi marcher la tête haute

22

Montpellier a concédé le nul (1-1) face a la dernière équipe au classement à l’extérieur après un match aussi poussif que le dernier face au stade de Reims. 

Un match a ne plus rien comprendre. Vito Hilton plutôt voire complètement dépassé. A l’origine de la faute et du penalty (0-1 8′)

L’un des seuls éclairs de génie du match : Mavididi qui controle, élimine, gagne le duel et conclut d’une frappe à ras de terre qui passe entre les jambes de tout le monde (1-1′ 27′)

On pensait le match alors relancé  dans ce cas. Elye Wahi et sa vitesse, Savanier puis Mollet juste avant la mi-temps loupent quasiment des  sème-immanquables. Du moins lorsqu’on prétend être le Montpellier Hérault.

Sans Delort règne un calme plat, dans lequel le dispositif se modifie presque en 4-1-5. Beaucoup de longs ballons, et de deuxièmes ballons mal exploités.
Un mauvais général, le tout dans un match haché. Un grand Omlin, même si hésitant par fois, mais toujours vainqueur de ses sorties. Peut être l’homme du match tant c’était pauvre devant. Mavididi a certes marqué mais perdu beaucoup de ballons sur des situations intéressantes. Défense à la ramasse. Par moment le jeu montpelliérain portait à croire à de la division régionale.

Mauvais choix tactiques de Der Zak et mauvaise prestation pour l’ensemble des Montpelliérains, qui perdent 2 points ce soir face à un fond du fond de tableau.

 

 

 

Article précédent
MHSC-LORIENT : Le 11 pailladin !
Article suivant
MHSC 1-1 LORIENT : les notes pailladines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?