[Histoire d’une rencontre historique] Un Pionnier héroïque et un MHSC réaliste s’impose à Villeneuve d’Asq

38

Les Héraultais se déplacent à Lille à l’occasion de la 4ème journée de Ligue 1, un déplacement chez le champion en titre. C’était aussi le cas il y a 10 ans lors de la 2ème journée nos pailladins allaient à Villeneuve d’Ascq défier des Lillois alors champion en titre. Souhaitons que Montpellier 2021 prenne exemple sur celui de 2011 qui était parvenu à décrocher une des trois seules victoires en terre du Nord.

Le début d’une saison folle

C’est le 14 août 2011, dans le Nord que Montpellier effectue son premier déplacement en cette saison 2011-2012. Comme évoqué plutôt le LOSC sort d’une grosse saison où ils ont acquis le titre et est toujours emmené par Rudi Garcia et leur star Eden Hazard. Malgré cela ils n’ont pu ramener plus qu’un point lors de leur premier match en Lorraine face à Nancy. Intéressons nous à notre équipe. Emmené par René Girard depuis la remontée dans l’élite, Montpellier ne déroge pas à sa fameuse préparation d’avant saison en Lozère. Un stage se clôturant par un amical face à une sélection lozérienne. Montpellier va ensuite obtenir deux victoires dans la difficulté 1 à 0 face à Arles-Avignon puis Marseille. Ensuite ils vont peiner, 2 à 2, face au TFC avant de s’incliner 3 à 1 contre les Girondins. Mais les matchs amicaux on le sait ça veut pas dire grand chose. Et preuve en est, la première journée se montre fructueuse, avec la réception d’Auxerre qu’on retrouvera plus tard pour la consécration. Les orange et bleu se défont facilement des auxerrois 3 buts à 1. La saison est belle et bien lancée et il faut désormais enchainer avec un vrai test.

Les compositions

Lille OSC :

M. Landreau, M. Débuchy, M. Basa, A. Chedjou, F. Beria (P. Souaré 73′), F. Balmont, R. Mavuba (C), B. Pedretti (D. Payet 62′), E. Hazard, M. Sow, L. Obraniak (R. Rodelin 81′)

Montpellier HSC :

L. Pionnier, G. Bocaly, M. Yanga Mbiwa (C), V. Hilton, H. Bedimo, J. Saihi, M. Estrada, Y. Belhanda, G. Dernis (S. Camara (64′), J. Utaka, O. Giroud

Un dernier rempart solide

Le coup d’envoi est donné par Mr Buquet, dans cette affiche du dimanche soir en Ligue 1. Blessé en fin de pré-saison Geoffrey Jourdren a du céder sa place à Laurent Pionnier dans les cages, pour le début de saison. Et ce dernier va s’illustrer dans cette partie. Dès le début du match les champions en titre prennent le jeu à leur compte. La première grosse occasion ne tarde pas. A peine plus de 10 minutes de jeu et Sow se retrouve en face à face avec notre gardien, suite à une récupération haute de Florent Balmont. L’attaquant sénégalais butte sur Pionnier, qui repousse en corner. Corner mal dégagé et Lille se crée une nouvelle belle occasion dans la surface héraultaise. Balmont et Chedjou combine dans les airs et celui qu’on surnomme le gendarme se retrouve en position de frappe. Dans un angle plutôt fermé, Balmont arme sa reprise mais encore une fois il trouve le goal pailladin.

Montpellier peine à se montrer dangereux, si ce n’est par deux frappes assez lointaine de Dernis repoussées par Mickaël Landreau. Les lillois continu de mettre la pression et aurait pu obtenir un pénalty suite à un contact litigieux dans la surface sur Hazard, mais Rudy Buquet ne bronche pas. Laurent Pionnier est chaud et parvient à ramener les siens sur un score de parité à la pause.

Un Giroud réaliste et un Pionnier des grands soirs pour faire triompher le MHSC

Au retour des vestiaires, le pressing et la domination lilloise ne faiblit pas. Ils se montrent dangereux rapidement, Obraniak est lancé aux abords de la surface mais il se laisse tomber et écope d’un carton jaune pour simulation. La pression s’intensifie sur le but des hommes de René Girard. Moussa Sow rate une passe aux 16 mètres mais le contre lui profite, il déclenche une frappe, nouvelle parade avec le pied de Laurent. La domination reste lilloise et Montpellier rencontre des difficultés à se montrer dans la surface adverse, jusqu’à cette 70è minute. Saihi reçoit le ballon au milieu de terrain, il effectue un contrôle orienté qui le remet face au jeu. Et sur sa deuxième touche il trouve l’ouverture dans le dos de la défense nordiste, et touche Giroud dans la surface. Il contrôle poitrine puis lobe Landreau d’un plat du pied gauche, ça fait 1 à 0 pour nos pailladins contre le cours du jeu. C’est le coup parfait pour Montpellier à seulement vingt minutes de la fin.

Mais il ne faut pas se laisser surprendre. Et on peut compter sur Pionnier. Quelques minutes après l’ouverture du score, Sow encore lui est trouvé devant le but. Il tente une Madjer mais il se frotte encore une fois à un irrésistible portier. Les dogues continuent de pousser, encore une fois par l’intermédiaire de leur attaquant sénégalais. Trouvé par Hazard, l’attaquant des lions indomptables laisse Vito sur place et se présente complétement seul face… à un mur. Encore un arrêt exceptionnel de notre rempart mais la balle revient dans les pieds de Sow qui à le but ouvert mais sa frappe manque le cadre. Montpellier aura l’occasion de doubler la mise sur des contres mais sans succès.

Le réalisme d’Olivier Giroud a permis au MHSC de mener au score mais ce soir là c’est la performance extraordinaire de Laurent Pionnier qui permet de ramener les 3 points dans le sud.

Le résumé en image ici.

 

Article précédent
Accord trouvé entre Montpellier et Nice pour Andy Delort
Article suivant
Laborde plaît aussi à Rennes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?