« Savanier-Germain, une relation prometteuse »

95

Valère Germain a disputé ce matin ses premières minutes face à Rodez sous des trombes d’eau (match arrêté à la mi-temps). S’il manque encore de repères et de rythme, Dall’Oglio a souligné son investissement

« C’est un demi-match mais on a pu voir certaines choses, notamment de pouvoir faire évoluer Valère. On sait qu’il a besoin de temps de jeu mais ça a permis de le situer. Nicholas avait aussi besoin de repères. On aurait préféré faire le match en entier mais on a pris ce qu’on pouvait aujourd’hui. »

Physiquement, Valère a beaucoup travaillé. Il n’a pas de rythme. Le tempo du match, les repères, tout ça il ne l’a pas encore. Mais dans ses déplacements notamment, il a été intéressant pendant 45 minutes. Avec Téji, ils ont déjà parlé donc c’est une bonne chose, a noté Dall’Oglio. Il va falloir faire la connexion avec les autres. Mais c’est facile de faire la connexion avec Téji qui a une belle vision du jeu et une bonne technique. Mais Valère est malin, il le sait, donc on va pouvoir instaurer quelque chose.

A souligné le technicien pailladin à propos du néo-attaquant pailladin, qui s’est par ailleurs illustré par une balle transversale de la tête.

De son côté, Bertrand Queneutte qui était présent au stade s’est vu très enthousiaste à son sujet :

Article précédent
Mavididi hérite du 10 de Laborde, Germain du 9 de Delort
Article suivant
Andy Delort remercie Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?