Non classé

Montpellier repasse au vert

79

Les Pailladins ont décroché un succès précieux face une équipe de St-Etienne en difficulté. Stéphy Mavididi, buteur et passeur, aura été un des acteurs important de ce match, aux côtés de Téji Savanier.

Savanier a régalé

C’est sous une température tropicale que s’est joué ce match, ce dimanche à la Mosson. Dans un stade tout de même assez rempli, même si pas spécialement aussi chaud que la température : la Butte Paillade étant toujours fermée, suite aux incidents face à l’OM. A ajouter aux supporters qui n’ont pas pu faire le déplacement à cause de l’horaire.

Mais le MHSC s’est tout de même dépêtré du piège stéphanois. Equipe en difficulté avec aucune victoire et 3 matchs nuls à son actif. Même si les Verts réalisaient une meilleure entame : avec une première frayeur pour les Héraultais sur une frappe de Bouanga, qui frôlait le poteau de Bertaud. Le MHSC commençait à se trouver, et que Savanier se voyait enlever un splendide but, suite à une énième percée. Mais c’est bien Saint-Etienne qui était à deux doigts d’ouvrir le score sur un contre juste après. Heureusement, Camara ratait totalement sa frappe devant Bertaud et le score restait vierge.

Heureusement, le MHSC était emmené par un Teji Savanier très inspiré autant dans ses dribbles que dans ses choix. Principal moteur, en l’absence de Florent Mollet. Mais également soutenu par un Jordan Ferri combattant. Le tout complété par un Stéphy Mavididi explosif, qui, par deux fois, à su faire parler sa vitesse. Pour créer des décalages.https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/613ded9dd286c22699513bd6/large/image.jpg?v=4

La première fois (ci-dessus) d’une frappe spontanée du pointu, suite à un superbe renversement de jeu de Teji de l’extérieur. Ballon qui finira dans le petit filet. (1-0) 32′, ouverture du score. La seconde après une remontée de balle de la moitié du terrain, conclue par une offrande, pour le premier but de Valère Germain.

Le duo Savanier-Mavididi pour faire le break

Le temps de re-développer des automatismes entre chaque joueur après les deux départs importants de nos attaquants (premier match sans Laborde ni Delort),  Montpellier semble avoir pris confiance au fil du match, et s’est montré plus dangereux dans le deuxième acte. Même s’il était possible d’observer de nombreuses hésitations, aussi bien en défense, que dans le secteur offensif (Wahi peu en jambes aujourd’hui).

Les Pailladins ont rapidement su imposer le rythme. À la suite d’une splendide percée, Stephy Mavididi conclura par un centre altruiste, pour trouver Valère Germain (62′, 2-0).

Premier match à la Mosson et premier but pour son retour en Ligue 1. De quoi se rassurer, même si le nouveau numéro 9 aurait pu faire encore mieux, au vu des nombreuses occasions montpelliéraines.

Un plus au niveau défense : aucun but encaissé, et c’est la première fois de la saison. Même si Montpellier peut remercier le manque d’inspiration offensive des stéphanois. Ce serait enlever du mérite que de ne pas préciser que Dimitry Bertaud a su s’interposer à des moments ou des tirs cadrés auraient pu mettre le MHSC dans un tout autre match.
Ce ne sera pas forcément un match référence, mais c’est le genre de match qu’on apprécie gagner. Sans oublier pour autant qu’il reste du travail, pour être plus percutant. Puisque Saint-Étienne a loupé plusieurs situations voire occasions, où le but était quasiment tout fait. Ça sera sûrement pas la même pour les matchs qui arrivent.

Article précédent
Interview des twittos Saison 3 Épisode 5 : « La vente du club est devenue inéluctable… »
Article suivant
Top Of The Tweets : MHSC 2-0 ASSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?