Non classé

[Histoire d’une rencontre historique] Une victoire importante dans la course à la montée

12

A la suite de la belle victoire à Metz, le MHSC devra confirmer à domicile face au promu clermontois. Avec enfin des changements en attaque la paillade a réussi à scorer mais à quand même manquer pas mal de belles situations, qu’il faudra savoir convertir dans des matchs plus important. Comme lors de la rencontre face à Clermont en 2009 qui comptait pour l’accession dans l’élite. 

Toujours dans la course

Le vendredi 3 avril 2009, à 20h30 Montpellier reçoit le Clermont Foot 63 pour le compte de la 30ème journée de Ligue 2. La paillade après des moments difficile en Ligue 2, est au porte de la montée. Classé 4ème et toujours dans la course pour l’accession dans l’élite, le MHSC se doit de s’imposer face au Clermont Foot plutôt en difficulté cette saison. En effet les auvergnats ne sont toujours pas mathématiquement maintenus, et sont à une décevante 15ème position avant ce déplacement. Il reste sur une victoire 2 à 0 face à Amiens mais n’ont pas réussi à marquer lors de leurs deux derniers déplacement à Tours et à Strasbourg. Le MHSC reste sur une défaite en Bretagne à Vannes mais n’a plus perdu à domicile depuis la 5ème journée face à Metz et est même sur une belle série de trois victoire consécutive, inscrivant à chaque fois un minimum de trois buts. Montpellier se doit d’assurer cette victoire avant le périlleux déplacement aux Costières pour le derby et la  réception du leader, le RC Lens.

La composition

Montpellier HSC :

J. Carasso, J.-P. Sabo, N. Dzodic, X. Collin, G. Bocaly, J. Marveaux, T. Costa, A. Ouadah (P. Delaye 62′), K. Aït-Fana, L. Compan (S. Camara 74′), V. H. Montano (T. Deruda 74′)

Clermont Foot 63 :

M. Fabre, B. Abdoulaye, T. Mienniel, C. Coué (M. Benatia 23′), B. Martin, R. Hamdani (L. Badiane 59′), G. Ngoyi, F. Chaussidière, B. Grougi, M. Poté, M. Yatabaré (P. Bouysse 33′)

Une victoire dans le dur

Les pailladins ont du mal dans ce début de rencontre, et Clermont va jouer de malchance. Déjà contraint à un premier changement dès la 23ème minute de jeu, Clermont va voir son gardien expulsé peu après la demi-heure de jeu. Désormais à 11 contre 10 la paillade va pouvoir profiter de plus d’espace sur le rectangle vert. Et juste avant la mi-temps c’est l’attaquant colombien Victor Hugo Montano qui délivre la Mosson et ouvre le score. Le score est de 1 à 0 à la mi-temps, la paillade a su profiter de son avantage numérique mais n’est toujours pas à l’abris, ça sera la mission durant la seconde période.

Et la mission va être menée à bien au bout de 10 minutes dans le second acte, avec le but du milieu argentin, Tino Costa. Avec un break d’avance et la supériorité numérique à la maison, le match semble entendu. Mais il n’en est rien Clermont ne lâche pas. Et à un quart d’heure de la fin du match, le joueur entré a l’heur de jeu, Badiane, réduit la marque à 2 à 1 laissant la Mosson dans la stupeur. Accrocher jusqu’au bout par une vaillante équipe auvergnate, Montpellier parvient à décrocher un important succès à la maison dans la course à l’accession. Une victoire qui s’avérera décisive suite aux deux défaites qui suivront face à Nîmes et Lens.

 

Article précédent
Top Of The Tweets : FCM 1-3 MHSC
Article suivant
MHSC-CLERMONT : le groupe pailladin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?