Non classé

Dall’Oglio, l’homme du renouveau

17

Il est arrivé cet été avec un chantier en projet : celui de reconstruire une équipe qui vient de perdre ses deux meilleurs buteurs ainsi que sa charnière centrale. Dall’Oglio, homme du renouveau a reçu les éloges de Julien Landry, consultant RMC à Montpellier 

Des chiffres qui parlent déjà pour lui

Rien que les chiffres déjà. Olivier Dall’Oglio a aujourd’hui 28 points, soit autant que Michel Der Zakarian la saison dernière avec une journée de moins. Si Dall’Oglio bat Angers mercredi, il battra tous les coachs depuis que Montpellier est remonté en Ligue 1, excepté évidemment l’année du titre. Il aura fait mieux que tous les entraîneurs en place, avec 31 points à la trêve.

Dall’Oglio, chef de chantier pour des travaux costauds 

Et quand on se souvient du début du mois d’août avec le départ de Gaetan Laborde, d’Andy Delort, le chantier défensif avec la retraite d’Hilton, le départ de Congré. Une équipe qui avait encaissé 62 buts, on s’est dit dans quelle galère vient se mettre Olivier Dall’Oglio ? Car l’équipe qu’on lui a vendu au départ n’était plus du tout là, il n’avait gagné que 2 matchs en 9 journées. Et depuis, Dall’Oglio a solidifié la défense. Il en est à 6 matchs sans encaisser de buts, 3 victoires lors des 5 dernières journées. On a surtout l’impression qu’il est en train de régler l’intégralité des chantiers qu’il avait en début de saison. Et contrairement avec Michel Der Zakarian, cette équipe a un vrai style de jeu.

Article précédent
Et si c’était un nom plus familier, plutôt que Belaïli ?
Article suivant
ABFC-MHSC : le groupe pailladin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?