Non classé

Histoire d’une rencontre historique : Montpellier s’incline sous une tempête de neige

29

Le MHSC retrouve la Ligue 1 après l’élimination en coupe de France face à l’OM. Et retrouvera l’ASSE qu’il avait affrontée en 2013. Une rencontre mémorable qu’on vous fait revivre

Le même objectif pour les deux équipes, les 3 points pour recoller au trio de tête

Le samedi 2 février 2013,le MHSC de René Girard se déplace sur la pelouse de Saint-Etienne, actuel 6ème de ligue 1, 2 points devant Montpellier, 8ème. C’est donc une rencontre importante pour nos pailladins, champions en titre, qui joue face à un concurrent direct à la course à l’Europe. Le match se dispute dans des conditions météorologiques très particulières, puisque c’est sous la neige que va se jouer cette rencontre à Geoffroy-Guichard. Le MHSC sort d’une victoire à domicile 3-1 face à Reims tandis que son adversaire de l’après midi reste sur une victoire 2-1 contre Sochaux.

Les compositions d’équipe :

ASSE : S.Ruffier, J.Brison, M.Sall, F.Clerc, J.Clément, R.Cohade, F.Lemoine (J. Guilavugui 60′), L.Perrin, P-E.Aubameyang, Y.Mollo (M.Gradel 64′), Brandao (M.Bodmer 72′)

MHSC : G.Jourdren, V.Hilton, H.Bedimo, D.Congré, A.El Kaoutari, Y.Belhanda, M.Estrada, R.Cabella (R.Pitau 88′), J.Martin (A.Mounier 55′), J.Utaka, E.Herrera (G.Charbonnier 68′)

Une première période compliquée :

Muet depuis novembre, Aubameyang a retrouvé pour de bon le chemin des filets deux matches plus tôt. Et en première période, le Gabonais est survolté. Si il est passeur sur l’ouverture du score de  Brandao à la 13ème minute, c’est sur le deuxième but stéphanois que le désormais néo-barcelonais s’illustre de plus belle. Suite à une perte de balle très basse des montpelliérains et un centre millimétré, Aubameyang sort de son chapeau une talonnade en plein air, qui vient se loger entre les jambes du portier montpelliérain. Quant au MHSC, il bute sur un bloc stéphanois très solide dans cette première mi-temps. 2-0, c’est le score au moment de rentrer aux vestiaires.

Une mi-temps allongée :

Si la durée de la pause est fixée à 15 minutes, celle de ce match aura duré le double de temps. En effet, le match a été interrompu une demi-heure, du fait de la neige. On ne voyait plus les lignes du terrain à cause de la désormais épaisse couche de neige qui recouvrait la pelouse de Geoffroy Guichard. C’est pourquoi les lignes ont dû être repeintes en rouge, ce qui a retardé la reprise du spectacle.

Un deuxième acte agité qui commence mal :

Si la mi-temps a duré plus longtemps que prévu, les joueurs ne se sont pas pour le moins refroidi. Les deux équipes marquent coup pour coup dès le retour du vestiaire. Mollo creuse l’écart à la 48′, avant que Cabella réduise l’écart seulement 1 minute après. Même si Montpellier pousse, avec notamment des changements très offensifs opérés par Girard, le spectacle n’est pas là, puisqu’à la 64ème minute, Philippe Kalt, arbitre de la rencontre décide d’interrompre le match pour cause de terrain impraticable. C’est alors que l’on assiste à l’une des scènes les plus mémorables de la ligue 1, ce sont les joueurs qui décident de déneiger la pelouse.

Le match ira de tout de même jusqu’à son terme, avec à noter un 4ème but stéphanois marqué par Bodmer, à la 75ème minute, ce qui ne changera malheureusement pas l’issue du match. Montpellier s’incline lourdement en terre stéphanoise, 4 buts à 1. Retrouvez le résumé de ce match historique ici.

 

 

Article précédent
ASSE-MHSC : le groupe pailladin
Article suivant
Le joueur à suivre de Luka E.23 S.2 : Wahbi Khazri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Akor Adams doit-il rester remplaçant désormais ?