Joueur à suivre

Le joueur à suivre de Luka E.29 S.2 : Hwang Ui-jo

10

Pour cette 29ème journée et donc 29ème épisode du joueur à suivre, nos pailladins affrontent Bordeaux. A cette occasion, notre rédacteur a choisi de porter l’attention sur Hwang Ui-jo. Meilleur buteur de son équipe, il est la menace principale à suivre du côté des girondins.

Le portrait

  • 29 ans
  • Sud-Coréen
  • 1m84
  • International Sud-Coréen

Les points forts

  • Grosse frappe de balle
  • Finition
  • Polyvalence
  • Jeu de tête
  • Passes courtes

Son parcours professionnel 

  • En club
  • 2013-2017 : Seongnam FC (163 matchs / 43 buts)
  • 2017-2019 : Gamba Osaka (71 matchs / 31 matchs)
  • 2019- : Girondins de Bordeaux (70 matchs / 22 buts)
  • La saison dernière : 26 matchs / 12 buts
  • Cette saison : 23 matchs / 10 buts / 2 passes
  • En sélection

La biographie 

Sa biographie en bref 

Hwang Ui-jo effectue ses débuts professionnels en 2013 en première division de son pays natal. Au terme de 5 saisons alternant le bon et le bon moins bon, l’attaquant file dans un autre championnat asiatique, au Japon. Si la première année est compliquée, la deuxième est un succès. En 2018, il inscrit 16 buts en 27 matchs, terminant meilleur buteur de son équipe et évitant la relégation. L’année de la révélation, puisque le joueur remporte la médaille d’or lors des Jeux Asiatiques, et sur le plan personnel est récompensé par le titre de meilleur Sud-Coréen de l’année. Si la 3ème saison japonnaise n’est pas concluante, le Sud-Coréen rejoint l’Europe pour la première fois, en signant chez les Girondins de Bordeaux en 2019. Malgré une première saison mitigée, Hwang Ui-jo affirme ses qualités de finisseur la saison dernière, inscrivant 12 buts en 36 matchs. Confirmation cet été avec sa nation, où il inscrit 4 buts en autant de matchs lors des Jeux-Olympiques. Le buteur est reparti sur les mêmes bases cette saison, avec 10 buts inscrits cette saison. Soir le meilleur scoreur de son équipe.

Son dernier match (défaite 3-0 à Paris)

Forcément pas le meilleur endroit pour briller, surtout qu’on est la lanterne rouge du championnat. On est donc loin de sa meilleure performance, comme nous le raconte footmercato :

 Il a été généreux et a réalisé de nombreux appels dans la profondeur mais a trop souvent été signalé en position de hors-jeu. Il a eu beaucoup de déchet dans ses remises dos au but et n’a pas réussi à faire de différence par le dribble face aux défenseurs parisiens pour se mettre en position de frappe. Inexistant offensivement il est finalement remplacé par Niang à la 80e minute.

 

Article précédent
FCGB – MHSC : Le groupe pailladin
Article suivant
Interview des twittos S.3 E.29 : « Il reste dix finales à jouer »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?