Non classé

Olivier Dall’Oglio loue un bon état d’esprit

60

Dans le cadre de la 33ème journée de Ligue 1, le MHSC s’est incliné 2 buts à 0 sur le pelouse du RC Lens. Inexistant malgré quelques situations, Olivier Dall’Oglio est revenu en conférence de presse sur l’état d’esprit de ses joueurs. Le coach héraultais espère voir les efforts de son équipe bientôt récompensés.

« Des joueurs disciplinés»

Olivier Dall’Oglio pointe du doigt une tendance à l’inefficacité offensive de ses hommes mais se veut rassurant pour cette fin de saison.

«Quand on perd, bien sûr c’est toujours une désillusion. Il y aura des choses à analyser. On avait fait des changements. J’ai trouvé une certaine discipline. Après, sur les temps forts de Lens, on a cédé en première mi-temps. On avait été plutôt bien discipliné, on avait bien sorti les ballons. Mais on se retrouve toujours avec ce problème dans les derniers 25 m. Et on n’a pas d’occasions très nettes. C’est ce qui m’ennuie. Il y a un manque de confiance, d’efficacité offensive. Il va falloir insister pour retrouver cette confiance. Mais je ne peux pas négliger qu’il y a eu des bonnes choses et que Lens est sur une bonne dynamique et physiquement tranchant».

Un groupe toujours mobilisé

«Je trouve que sur l’état d’esprit, il n’y a rien à reprocher. Les garçons étaient déçus à la pause car ils avaient le sentiment d’avoir donné pas mal sans être récompensés. C’était pas mal avec une équipe rajeunie. Mais à un moment, il va falloir qu’on soit récompensé car c’est un peu décourageant pour les gars devant qui font les efforts».

Avec seulement une victoire sur les sept derniers matchs, le MHSC n’y arrive toujours pas. Olivier Dall’Oglio reconnaît les carences offensives affichées par son équipe mais espère la voir récompensée de ses efforts.
Il reste cinq journées au MHSC pour tenter d’égayer une très mauvaise deuxième partie de saison.
Article précédent
Le navire continue de sombrer
Article suivant
Le MHSC toujours 11ème du championnat ce jeudi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Akor Adams doit-il rester remplaçant désormais ?