Michel Der Zakarian fustige Pedro Mendes après ses propos contre les médecins

334

Il y a quelques jours, Pedro Mendes donnait ses quatre vérités, et dézinguait les medecins du MHSC quant à la gestion de sa longue blessure.

« D’après ce que j’ai appris, de nos jours c’est ridicule, c’est un crime. »

Ceci n’est qu’un court extrait des propos de Pedro Mendes, tiré d’une interview avec un media portugais, mais donne déjà une idée du ressenti du défenseur portugais.

« J’ai continué à avoir des douleurs, ils ont dit que c’était normal, de ne pas s’inquiéter. J’ai fait les tests isocinétiques et l’un des protocoles qu’ils ont, est que le déséquilibre acceptable doit être inférieur à 20 %. D’après ce que j’ai appris, de nos jours c’est ridicule, c’est un crime. Il ne fallait pas laisser un joueur aller à l’entraînement avec un déficit aussi élevé, mais comme il était en dessous de 20%, pour eux il était apte à aller sur le terrain. Ce personnel médical travaille selon les livres. Si le livre dit qu’à 12 semaines je dois courir, peu importe si je ressens de la douleur. Je vais courir. Les douleurs sont mentales. Ils m’ont fait croire que ces douleurs étaient dans ma tête« 

Michel Der Zakarian lui répond sans langue de bois

En conférence de presse aujourd’hui, ke technicien pailladin n’a pas fait de détour pour dire ce qu’il pensait de la sortie médiatique de Pedro Mendes.

 

Article précédent
Becir Omeragic, un renfort validé par Michel Der Zakarian
Article suivant
Michel Der Zakarian compte sur le soutien des ultras

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?