Omeragic s’installe, dans une défense dans le mal

107

Avec 9 buts encaissés et 5 matchs, Michel Der Zakarian a exprimé son mécontentement dans les médias ces derniers jours. Et pour cause, les niveaux fluctuants de presque tous les titulaires de la défense. Depuis le début de la saison, la défense a encaissé au moins 1 but à chacun de ses matchs.

Jullien laisse sa place à Omeragic

Ce n’est pour le moment que depuis 2 matchs. Mais entré en jeu face à Reims, Omeragic s’est finalement installé dans le 11 type depuis 2 matchs. Dimanche dernier, l’équipe entière a sombré en seconde période. Néanmoins certains ont relevé sur les réseaux sociaux le niveau de l’international suisse. Parfois mentionné comme l’un des « moins pires », le jeune suisse (21 ans) est un petit motif d’espoirs.

L’avis peut se confirmer si l’on fait un comparatif avec les dernières prestations de Christopher Jullien, celui qu’il remplace. Le géant (qui ne marque pas de la tête cependant) semble ne jamais vraiment s’être imposé dans ce 11, ou il aura pu gérer lorsqu’il était suppléé. Mais où son niveau en dent de scie, responsable de plusieurs buts : absence de marquage comme sur le premier but face à Reims, ou encore des mauvaises relances, sur le dernier but de Reims..

Kiki s’y met aussi

Une des révélations de l’an dernier en défense, Kiki Kouyaté semble lui aussi, happé par les profondeurs des matchs piteux. Coupable d’une énorme boulette et du seul but du match face à Lille, cela image la tendance de ses matchs de ce début de saison. Il aurait pu améliorer sa copie ce week end s’il avait marqué de la tête sur ce corner en deuxième mi-temps, mais Sels s’est interposé.

MHSC-SCO] Kouyaté : « Tout donner pour faire une bonne fin de saison » | AllezPaillade.com

Globalement, on ne reconnaît plus le Kouyaté de l’an dernier. Gage de confiance, et tuteur pour ses compères de défense. Lui aussi multiplie les erreurs. Et quand les espaces se créent, les latéraux se retrouvent eux aussi avec plus de contraintes à gérer : dédoublements, appels dans le dos de la défense… Bref, cela devient la panique à un peu tous les postes. Comme Dimanche, en seconde mi-temps (2-2).

Vers un retour d’Estève ?

Ses différentes interventions dans les journaux, auxquelles s’ajoutent les deux situations décrites précédemment, laissent une possibilité qui n’a toujours pas été tentée. Et si le jeune Maxime Estève, était une des clés dans cette défense « bancale ». Vers un renouvellement, avec un duo de 21 ans : Omeragic et Estève ?

S’il manque un peu d’expérience, ce serait également une manière d’envoyer des messages aux titulaires actuels. La concurrence, on le sait, permet de monter le niveau des joueurs en leur montrant qu’ils ne sont pas à l’abri d’aller couper les citrons s’ils ne sont pas à la hauteur. Et pour l’instant c’est plutôt le cas.

A suivre dès dimanche…

Article précédent
[MHSC-SRFC] la composition probable pailladine
Article suivant
[Réserve] Les pailladins coupés dans leur élan par l’ENTENTE UGA ARDZIV (1-1)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?