Der Zakarian peste sur la pelouse de la Mosson

401

Hier après-midi, les pailladins n’ont pas réussi à marquer ni à développer leur jeu, la faute en partie à une pelouse très compliquée. D’ailleurs, Michel Der Zakarian n’a pas été avare de critiques sur le terrain, à l’issue de la rencontre.

Une pelouse déjà compliquée avant le match

Après une trêve internationale, deux matchs joués à l’extérieur et des températures plus clémentes, nous pouvions espérer que la pelouse de la Mosson soit un minimum présentable. Il n’en était rien. Avant même le début de la rencontre, nous avions pu constater qu’il y avait une légère amélioration mais que le terrain allait être très vite impraticable.

Der Zakarian : « Il nous faut un terrain de football »

Le Midi Libre a en effet relayé les propos de l’entraineur du MHSC, très en colère contre le terrain de jeu montpelliérain :

Attaquer avec ce terrain c’est compliqué pour nous. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent la mairie, on ne peut pas jouer sur ce genre de pelouse. Pour nous, pour les joueurs qu’on a, cela nous désavantage plus qu’autre chose. Quand on veut jouer dans le jeu combiné, techniquement c’est compliqué c’est du sable mouvant, on ne peut pas avoir d’appuis, c’est difficile de faire des passes, quand on veut changer de rythme. Il nous faut un terrain de football.

Sans langue de bois, Michel Der Zakarian s’est également lâché au micro de Sersou :

En espérant que dans deux semaines, face à Clermont, la pelouse retrouve l’excellent état qu’on lui connait depuis plusieurs années.

Article précédent
[MHSC 0-0 SRFC] les notes des pailladins
Article suivant
[MHSC-SRFC] belle affluence hier à la Mosson

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?