Qui sera le plus en crise entre Nice et Montpellier ?

73

Vendredi, Montpellier se déplace à Nice. Des Aiglons qui sont sur une mauvaise série avec aucune victoire en cinq matchs. Un discours qui rappelle celui de l’OM, qui nous a pourtant claqué 4 dans la musette.

Une revanche à prendre

La dernière victoire de Nice ? C’était en coupe face au MHSC (1-4). Cocasse, même score que celle reçue par le MHSC à Marseille, qui n’avait pas gagné le moindre match en 2024…

Difficile de voir une Paillade capable de gagner en ces moments, c’est triste. Peut on rêver d’une vendetta ?

Une revanche, à prendre sur le match aller aussi à domicile. Une affaire de poteaux, Montpellier n’était pas parvenu à s’imposer (0-0), mis en échec à deux reprises par les poteaux, tous deux trouvés par Akor Adams… 

Nice à domicile c’est costaud

Une seule défaite à domicile depuis le début de la saison, c’était face à Monaco (2-3).
Pour Montpellier à l’extérieur, c’est 7 défaites. 64 % des défaites de notre saison. Pas vraiment jovial, il en conviendra.

Surtout que notre dernier souvenir en date à l’Allianz Riviera est un score de tennis : 6-1…

Un maintien qui s’en tiendra à ce genre de miracles ?

Toulouse, la semaine passée. Lorient face à Rennes. Metz, Clermont. Ils sont tous parvenus à prendre des points dans des matchs pièges. Le dernier cité le Clermont Foot était venu gratter un 0-0 sur la pelouse de Nice.

Rien n’est impossible, nous nous souvenons du match où la Paillade s’était imposé 0-1 sur un but de Mollet, il y a de ça 2 déplacements. C’est, ce genre d’exploit qu’il faudra réitérer. Savoir gérer les temps faibles et mieux concrétiser les rares temps forts.

Un changement d’attitude est nécessaire

Le récent coup de pression de Laurent Nicollin portera-t-il ses fruits ? Suffira-t-il à remobiliser un vestiaire en dérive de motivation? beaucoup de supporters, et même des journalistes de France Bleu, ont pointé du doigt que le vestiaire n’aurait peut-être pas saisi l’importance de la situation.

Car Montpellier barragiste, cela donne forcément plus de fourmis dans les jambes. Pour stopper la spirale négative, il est nécessaire de faire un coup d’éclat. Une prestation de haut niveau avec un pressing haut, de véritables soldats sur le terrain, et la symbiose la plus totale. Sans oublier les fondamentaux du marquage, et ne pas concéder de penalties !

Réponse dans un peu plus de 48 heures…

 

 

Article précédent
La Mosson : Des travaux prévus, le nouveau stade toujours d’actualité ?
Article suivant
[OGCN-MHSC] Omeragic et Jullien de retour à Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?