Michaël Delafosse : « si jamais rien ne se fait, La Mosson reste un lieu à rénover »

233

Dossier quasiment au point mort depuis quelques années, le projet du fut stade Louis-Nicollin laisse planer beaucoup de questions et d’incertitudes.

Lors d’un long entretien auprès du Midi Libre sur la question du sport à Montpellier, le maire de la ville Michaël Delafosse a évoqué la situation du projet du nouveau stade.

3 lieux proposés, la Mosson rénovée, une idée pas écartée

Le maire de Montpellier qui a proposé 3 emplacements pour le nouveau stade, n’écarte cependant pas l’idée d’une rénovation de la Mosson en cas d’échec.

Il (Nicollin) dit qu’il est prêt à financer un stade sur des fonds privés, et mon engagement, c’est oui pour un stade privé. J’ai proposé un premier emplacement sur le site d’Ode à la mer, puis la Banque des Territoires a planté le projet (retrait de 100 millions d’euros). On s’est alors dit qu’on pourrait regarder sur Grammont et ensuite à côté du Parc des expositions.

Donc, il y a trois terrains possibles. Nous, ce qu’on financera, c’est le musée. C’est normal. Cette collection est une chance incroyable. L’économie du projet leur appartient, on est très en soutien. Et si jamais rien ne se fait, La Mosson reste un lieu à rénover.

Le Parc-Expo plait à Nicollin, mais..

Parmi ces 3 options, le secteur du Parc des Expositions plait au président pailladin. Le hic, c’est qu’il est y est difficile d’implanter un casino. Alors que la ville de Pérols souhaite devenir « station touristique » pour pouvoir implanter un Casino, qui serait associé au stade Louis-Nicollin afin d’assurer une rentrée d’argent, et ainsi rassurer les créanciers. Nouveau casse-tête.

Le président Nicollin a laissé entendre que le Parc-Expo était une option qui l’intéressait beaucoup, mais là-bas il n’y a pas de possibilité de casino. Je précise qu’il est très difficile d’implanter un casino, c’est ultra-réglementé, la métropole de Montpellier n’est pas encore en capacité. On n’est pas une station balnéaire.

Michaël Delafosse toujours motivé pour ce projet

Que ce soit ailleurs ou à la Mosson, ce dernier se dit prêt à aider le MHSC.

Quand la Banque des Territoires s’engage à hauteur de 100 millions d’euros et que d’un seul coup, elle se désengage, ça met en colère. En tout cas, moi, je suis très constant. Je suis prêt à explorer toutes les pistes. Sinon, ça posera la question de la Paillade, parce qu’il faut que le club ait son outil.

Article précédent
[Anciens] Olivier Giroud buteur pour sa dernière à San Siro
Article suivant
TEP : Becir Omeragic élu « meilleure recrue » de la saison !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?