Non classé

[Belfort] Quand le foot est avant tout une passion

7

L’ASM Belfort affronte ce soir Montpellier et atteint pour la première fois le stade des 8e de finale. Un match dont Thomas Régnier, joueur et natif de Belfort s’en souviendra quoi qu’il arrive, mais qui n’est que du bonus dans sa vie d’employé de tous les jours. Voici ses quelques déclarations via L’Equipe

« L’autre jour, j’étais aux impôts pour payer le périscolaire de mes enfants… Et deux employés sont sortis de leurs bureaux pour venir me féliciter. Le lendemain pareil : je faisais mes courses au Leclerc et plusieurs personnes m’ont abordé… On voit qu’on procure du bonheur aux gens et ça fait chaud au coeur »

Auteur de 7 buts dans la compétition, le franc-comtois avoue préférer jouer contre des équipes d’un plus haut standing.

« En National 2, les pelouses sont parfois improbables, surtout en hiver et on peut évoluer devant 50 personnes. Et puis, même quand je récupère le ballon en milieu de terrain, je suis tout de suite pressé, on me rentre dedans direct. Alors que les équipes de L2 ou L1 te laissent plus d’espace au milieu, c’est à partir des 30 derniers mètres que ça devient très compliqué. »

Celui qui a disputé la C3 va tenter ce soir un nouvel exploit, après avoir eliminé qu tour précédent l’AS Nancy Lorraine.

Article précédent
[CDF] Le parcours de l’ASM Belfort
Article suivant
[CDF] Belfort héroïque, sort Montpellier !
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?