Non classé

Les moments marquants de la saison

0

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison 2019/2020 du Montpellier Hérault n’aura pas été de tout repos. On a vécu beaucoup de moments forts que l’on a décidé de vous faire revivre.

Le fil conducteur de la saison

Retour sur la saison 2019/2020 du MHSC dans l’ordre chronologique pour se replonger dans les moments les plus marquants.

Nourri d’ambitions européennes, Montpellier commence son championnat par la réception de Rennes, vainqueur de la Coupe de France la saison passée. Premier match, et première douche froide avec une défaite 1-0 grâce à un but de Morel à la 6ème minute. Montpellier commence une nouvelle fois son championnat par une défaite à domicile. Après un match nul obtenu à Bordeaux (1-1), grâce à un superbe but de Delort, Montpellier reçoit Lyon. Auteurs de 2 victoires sur ces deux premiers matchs, les lyonnais arrivent avec le plein de confiance, mais une sublime frappe de Souquet leur remettront les pieds sur terre. Allez, juste pour le plaisir, on regarde à nouveau, ce qui est probablement le plus beau but du MHSC cette saison.

Le derby approche à grands pas. Mais avant ça, Montpellier s’incline à Nantes (0-1), sans montrer grand chose. La réaction se fera après la première trêve face à Nice (2-1), avant d’aller obtenir un match nul encourageant à Marseille (1-1) après avoir ouvert le score au Vélodrome.

Pour le derby face à Nîmes, joué un mercredi (merci la LFP), et sans supporters nîmois, c’est une nouvelle fois Arnaud Souquet qui va donner la victoire à Montpellier sur une nouvelle frappe puissante qui laissera Bernardoni cloué au sol. Les matchs suivant ne feront que montrer le contraste entre les matchs joués à domicile et ceux à l’extérieur : défaite 1-0 à Strasbourg, victoire convaincante face à Monaco le week-end suivant à la Mosson (3-1), et défaite à Reims (1-0).Viendront ensuite 2 matchs nul, le premier face à Angers à la maison (0-0), puis le second à Metz (2-2).

Le derby de l’Occitanie face à Toulouse sera l’occasion de voir le premier but de Téji Savanier sous ses nouvelles couleurs, le tout à la 74′ minute sur une belle frappe lointaine. Blessé en début de saison, l’ex-nîmois réussira très vite à s’imposer dans l’équipe.

Montpellier n’arrive pas à concrétiser son succès par la suite et va faire un match nul à Saint-Etienne (0-0). Le match face à Amiens à la Mosson sera l’occasion de voir Andy Delort à l’oeuvre avec une superbe frappe puissante dans la lucarne. Magnifique. Le match à Dijon par contre fut moins magnifique. Enfin tout n’est pas à jetter car les pailladins, bien qu’ils aient concédé l’ouverture du score tôt dans le match, parviendront à réagir et à renter aux vestiaires avec un avantage au score de 2 buts à 1. Mais lors de la seconde mi-temps, difficile de reconnaître le visage que l’équipe à montré lors du premier acte. Montpellier se fait logiquement égalisé, et ne parvient toujours pas à obtenir de succès à l’extérieur.

Le match suivant face à Paris sera tout aussi rageant, mais pour des raisons différentes. Cette fois-ci, c’est Montpellier qui ouvre le score grâce à Paredes (c.s.c). Les pailladins tiennent le coup en défense, mais à la 73ème minute, le tournant du match avec le second carton jaune de Mendes. Montpellier est réduit à 10 et concède l’égalisation sur un coup-franc de Neymar. Dans la foulée, le PSG parvient à marquer le 2ème et 3ème but. Défaite 3-1 au final, alors que Montpellier tenait le match par le bon bout avant l’expulsion de Pedro. Montpellier enchaînera avec une défaite à Lille (2-1).

Pour clôturer l’année 2019, les hommes de Michel Der Zakarian offrent aux supporters une belle prestation : victoire 4-0 face à Brest, match parfait. Au retour des vacances, les pailladins vont chercher leur premier succès à l’extérieur à Amiens (2-1), et enchaînent pour la première fois de la saison deux victoires consécutives. Il y en aura même une 3ème le week-end d’après grâce à une victoire 2-1 à la Mosson face à Dijon.

C’est avec le plein de confiance que Montpellier aborde sa rencontre de 8ème de Coupe de France face à Belfort, mais surpris par les amateurs de National, Montpellier fini par s’incliner aux tirs aux but… La lourde défaite face au PSG (5-0) au Parc n’arrangera pas les choses. De retour à la Mosson, le MHSC ne parvient pas à trouver la faille face à Metz et concède le match nul (0-0). Mais la victoire obtenue face à Saint-Etienne (1-0) alors que Montpellier était réduit à 10 redonnera le sourire aux joueurs.

Les 4 derniers matchs de la saison sont à l’image du bilan global : très bons à domicile, moins bons à l’extérieur. 2 défaites lors de deux déplacements consécutifs en championnat : 1-0 à Monaco, et 1-0 à Angers. Montpellier va réagir en s’imposant 3-0 face à Strasbourg à domicile, avant de se faire humilier à Rennes (5-0). Le dernier match de la saison restera l’un des pires.

Après ce long résumé de la saison 2019/2020 du MHSC, quel est le moment que vous retenez ?

Les moments des chroniqueurs

Le moment de Dorian : Le but de Souquet face à Lyon

Le match face à Lyon ce n’est surement pas le plus beau sur l’ensemble des 90 minutes. Mais en terme d’émissions quand il y a eu le but de Souquet, c’était assez fort. On a tous vibré.

Si on part dans les moments négatifs, il y a la défaite à Rennes, et celle face à Paris. La défaite face à Paris est surement celle qui m’a fait le plus rager cette saison.

Le moment de Nicolas : Le but de Savanier face à Toulouse

Le moment qui m’a le plus marqué émotivement, c’est le premier but de Savanier à la Mosson, face à Toulouse. C’est l’enfant pailladin qui revient, et c’est à la 74ème minute. Il ne pouvait pas signer un meilleur retour. La frappe est belle, même si elle est détournée par le gardien. Moment fort en émotion.

Le moment de Vincent : La victoire contre Saint-Etienne

J’ai bien aimé la victoire contre Saint-Etienne. On avait vraiment l’esprit paillade, à 10 contre 11. On avait gagné avec « ce qu’on avait dans le pantalon ». J’ai bien aimé la victoire contre Lyon et le but de Téji Savanier également. On a eu de bons moments à la maison, même si j’aurais aimé en avoir plus à l’extérieur.

Le moment de Luka : La victoire face à Saint-Etienne

Une victoire avec les tripes contre Saint-Etienne qui était dans la mal complet. On a su tenir à 10 face à des stéphanois qui voulaient prendre des points à la Mosson. Mais on a su tenir malgré tout. C’était un match référence. Dommage qu’on arrive pas à enchaîner par la suite.

Retrouvez ce débat dans notre émission spéciale fin de saison en cliquant sur le lien ci-dessous. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur la question en commentaire, ou via nos réseaux sociaux.

Article précédent
Quel avenir pour le championnat ?
Article suivant
Comment expliquer le contraste entre les prestations à domicile et celles à l’extérieur ?
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après avoir retrouvé la victoire face à Strasbourg, êtes vous confiants dimanche face à Toulouse ?