Non classé

Quel Montpellier se déplacera cette fois ?

13

Dans un peu moins de trois heures (17h), aura lieu le premier match de la saison pour le Montpellier Hérault. Sur le terrain de Rennes et avec beaucoup d’absents (Hilton, Delort, Mavididi et Yun), des deux côtés fort heureusement.
Les joueurs du MHSC auront envie de rester solides face au 3ème de la saison précédente, vu la dernière rencontre l’an passé (ci-dessus Delort face à Gnagnon)

L’entraîneur de Rennes, Julien Stéphan, a annoncé en conférence de presse qu’il imaginerait les montpelliérains comme
« très revanchards », compte tenu du 5-0 infligé par les rennais pour le dernier match de la dernière saison interrompue. Avant de rajouter :

On le serait de la même manière si on avait subi ce match-là en notre défaveur […] mais les effectifs ont bougé.

A quand remonte le dernier succès du MHSC au Rohazon Park ?

Voici les derniers oppositions contre Rennes, à l’extérieur :
5 – 0 ;
0 – 0 ; 1 – 1 ;
1 – 0 ; 1 – 0 ;
0 – 4 = Il faut remonter il y’a 6 ans en 2014-2015, pour voir le MHSC s’imposer à Rennes (Martin, Sanson, Mounier, et Barrios pour les buteurs).

Les clés du match côté Montpellier ?

Les montpelliérains nous l’ont montré lors des matchs de préparation, ouvrir le score n’est pas un problème.
Contre Strasbourg (2-1), Bastia (2-2), Metz (1-1), le MHSC avait ouvert le score avant de perdre au mental et de se faire rejoindre.
Les difficultés à l’extérieur l’an dernier devrait motiver les joueurs à changer de dynamique. On l’espère.

En cas d’ouverture du score rennaise, il faudra réagir à l’image du match contre Sète (2-2), où les montpelliérains ont su s’employer après avoir été mené 2-0 pour re-coller au score (2-2).

Au delà de la claque reçue l’an dernier, les quatre rencontres précédentes ont donné moins de buts (4 en 4 matchs) que cette dernière (5-0). Il faut remonter à 2014, deux saisons successives, pour voir 4 buts en terre rennaise (0-4 et 2-2).

On peut donc s’attendre à un match serré. D’autant plus avec les effectifs dégarnis dans le secteur offensif.

La responsabilité semblera être sur les épaules de Laborde en pointe de l’attaque, lui qui revient d’une récente fracture du nez.

Article précédent
[SRFC-MHSC] Les absents rennais
Article suivant
SRFC 2-1 MHSC : Pas grand chose de plus à espérer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Après ce nouveau succès, voyez-vous le maintien déjà acquis pour le MHSC ?