Non classé

Zoom sur l’adversaire du jour : Le SCO d’Angers

0

Troisième réception de la semaine pour le MHSC, qui va s’attaquer au SCO d’Angers à 15h aujourd’hui au Stade de la Mosson. Angers qui comporte le même bilan que nos pailladins après 3 matchs joués, et qui espère cette saison retrouver le Top 10. Zoom sur cette équipe dirigée par Stéphane Moulin

Fiche technique

  • Club fondé en 1919
  • Président : Saïd Chabanne
  • Entraîneur : Stéphane Moulin
  • Saison 2019/2020 : 11ème

Le mercato Angevin : Un recrutement intéressant

Le mercato du SCO n’a pas été très mouvementé, que ce soit du côté des départs ou des arrivées. Cependant, les quelques recrues estivales sont très promettantes pour cette équipe qui espère passer un cap en championnat. 

Côté arrivées : des noms connus

En ce qui concerne les arrivées, la recrue phare de ce mercato est un gardien. Acheté 7 millions d’euros aux Girondins de Bordeaux, Paul Bernardoni (23 ans) a rejoint les rangs angevins. Courtisé par de nombreux clubs à l’issue de son prêt avec le Nîmes Olympique, le gardien international espoir français a finalement choisi Angers pour la suite de sa carrière. C’est un énorme coup pour le SCO qui se renforce avec un gardien très prometteur, taillé pour jouer un jour en Equipe de France.

Autre recrue, Souleyman Doumbia (23 ans), arrivé en provenance de Rennes contre un chèque de 3 millions d’euros. L’ivoirien vient renforcer le côté gauche angevin, un poste qu’il occupait déjà dans le même club en fin de saison dernière puisqu’il était prêté par le club breton. Puis plus récemment, c’est Loïs Diony (27 ans) qui a renforcé l’effectif du SCO. Arrivé en provenance de Saint-Etienne, l’attaquant Montois était en fin de contrat, et plus en bons termes, avec son ancien club. Il vient donc rebondir à Angers pour espérer retrouver le niveau qu’il avait lorsqu’il était à Dijon.

Côté départs : une seule grosse perte

Du côté des départs, quelques mouvements à noter, avec notamment le prêt de Casmir Ninga. L’ancien pailladin rejoint le championnat turc où il est prêté avec option d’achat au club de Sivasspor. Baptiste Santamaria a lui annoncé son départ du club cette semaine après y avoir passé 4 ans. Il rejoint le club de Fribourg en Allemagne, contre un chèque de 12 millions d’euros environ. C’est évidemment un coup dur pour Stéphane Moulin et son équipe, qui perdent un élément clé. 

Angers a donc cherché à se renforcer à des postes clés pour cette saison. Le recrutement est intéressant avec l’arrivée de Paul Bernardoni notamment. Il faudra maintenant passer un cap sur le terrain pour espérer aller chercher un Top 10 en Ligue 1 cette saison. Le départ d’un joueur important comme Santamaria vient cependant ternir le bilan de ce mercato pour le SCO d’Angers.

Le début de saison :Un bilan correct

Le bilan du SCO sur ses 3 premiers matchs est le même que celui du MHSC, à savoir 6 points engrangés. Lors de la première journée, les hommes de Stéphane Moulin sont allés gagner à Dijon (1-0), avant de perdre à domicile le week-end suivant contre Bordeaux (0-2), en montrant quelques signes de faiblesse. Mais les angevins ont rectifié le tir dimanche dernier en s’imposant sur leur pelouse, face à Reims (1-0). Les rémois ont été réduits à 10 suite à l’exclusion de Wout Faes en fin de première période (42’). Angers a résisté après l’ouverture du score de Bahoken (55’), également réduits à 10 pendant près de 30 minutes. Romain Thomas a écopé d’un deuxième carton jaune, synonyme d’exclusion. Il manquera donc le déplacement à Montpellier.

Le début de saison d’Angers est intéressant, ils ont joué 3 matchs face à des équipes à leur portée. Le déplacement à Montpellier sera vraisemblablement un vrai test au vu de la forme à domicile de nos montpelliérains. 

Le point fort : Une équipe solide défensivement…

Forcément, après 3 matchs joués les statistiques collectives sont moins pertinentes, mais il est tout de même intéressant de noter qu’Angers a pris seulement 2 buts depuis le début de saison. C’était face aux Girondins de Bordeaux (0-2). Sur les deux autres matchs : 0 but encaissés face à Dijon et Reims.

Une défense expérimentée

Angers est solide en défense, l’arrivée de Bernardoni dans les buts a renforcé cet aspect-là du jeu. A noter également les bonnes performances du capitaine angevin Ismaël Traoré, buteur lors du premier match, mais qui apporte beaucoup défensivement. Il est également le 5ème joueur de Ligue 1 sur ces 3 premières journées à avoir effectué le plus de passes. Il forme avec Romain Thomas une charnière centrale solide qui a facilité la tâche de Bernardoni, qui n’aura pas eu beaucoup de travail à faire lors des deux victoires angevines.

Ce qui fait la particularité de cette défense est sans doute l’expérience. Les 4 défenseurs titulaires lors du dernier match présentaient une moyenne d’âge de 29,6 ans. C’est le cas ici depuis plusieurs saisons maintenant. Angers occupe à l’heure actuelle la 4ème place dans le classement des meilleures défenses de Ligue 1. La saison passée ils étaient la 10ème meilleure défense, avec 33 buts encaissés, soit un de plus que le MHSC.

Le départ de Santamaria : remise en cause de cette solidité défensive ?

Seul bémol, le départ de Santamaria, qui occupait le poste de sentinelle, et qui apportait du soutien à sa défense risque de fragiliser la solidité que la SCO avait acquise en ce début de saison. Reste à voir désormais comment Stéphane Moulin va le remplacer sur le terrain, ou si on risque d’assister à un changement de système. Angers a joué ses 3 premiers matchs en 4-1-4-1. Autre facteur inquiétant défensivement, Romain Thomas sera absent pour ce match. Le défenseur central angevin a, pour rappel, écopé d’un carton rouge le week-end dernier contre Reims. Une absence qui aura donc son importance quand on voit la solidité qu’avait la charnière angevine lorsqu’il était aux côtés d’Ismaël Traoré.

Le point faible : …Qui peine à être tranchant en attaque

Seulement 2 buts encaissés, mais seulement 2 marqués également. Alors oui sur ses 2 buts marqués, le SCO a obtenu 2 victoires, donc toutes sur le même score de 1 à 0. Des scores qui ne reflètent pas forcément la domination angevine, on en a eu encore la preuve lors du dernier match face à Reims. 20 tirs ont été tentés au total durant ce match, 7 ont été cadrés, seulement 1 but a été marqué, qui plus est sur pénalty. On rajoute à ça 59% de possession de balle en faveur du SCO.

Un secteur offensif renouvelé

Stéphane Bahoken a souvent été trop seul sur le font offensif lors de ce début de saison. L’arrivée de Loïs Diony risque surement de dynamiter cette attaque qui en a bien besoin. Cette arrivée fait suite aux recrutement de Bobichon, Thioub et Alioui, qui sont venu renouveler le secteur offensif du SCO ces dernières saisons, à eux maintenant de trouver les bonnes formules pour être plus tranchant en attaque. Angers fut la 16ème attaque de Ligue 1 la saison passée (28 buts marqués), ils sont pour le moment 15ème dans ce classement après 3  journées disputées.

Peu de pressing dans le camp adverse

Autre facteur intéressant, Angers est une équipe qui met peu la pression sur les défenses adverses. Lors de la perte de balle, les joueurs effectuent rarement le pressing dans le camp adverse et se replace en défense. La saison dernière, ils faisaient partie des 4 équipes qui effectuaient moins de 20% de son pressing dans le dernier tiers du terrain. Le repli défensif est donc la priorité, Angers souhaite laisser le moins d’espace possible, au détriment d’un jeu haut, qui peut gêner l’adversaire dans la relance.

En résumé, Angers est une équipe qui tire beaucoup… mais qui trouve peu le cadre. L’animation offensive reste limitée, de plus que cette équipe est une des moins dangereuse sur coup de pieds arrêtés. Le premier match de Diony pourrait donner un nouvel air à ce secteur offensif qui peine à apporter le danger dans la moitié de terrain adverse.

Le groupe pour affronter le MHSC

Stéphane Moulin a convoqué 20 joueurs pour affronter le MHSC. Voici ceux qui seront sur la feuille de match à 15h au Stade de la Mosson :

La compo probable selon L’Equipe

Voici la composition que devrait aligner Stéphane Moulin selon le quotidien L’Equipe :

 

Article précédent
Angers / Santamaria : et son meneur de jeu s’en va !
Article suivant
[MHSC-SCO] Les notes du MHSC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?