Non classé

Avec l’écusson de Montpellier, le derby ne se perd pas

4

A un peu plus d’une heure du coup d’envoi, les supporters ont accueilli bruyamment les joueurs du MHSC. Au Micro d’RMC, Jordan Ferri expliquait qu’on lui a présenté le protocole à remplir avec le MHSC.

C’est la suprématie de la région qui est en jeu. Quand je suis arrivé ici, on m’a dit : Nîmes c’est derrière toi. Avec l’écusson de Montpellier, un derby ça ne se perd pas.

Puis Jordan est revenu avec sa relation avec Téji Savanier, eux qui se sont connus dans le club du rival.
Avec un milieu Savanier-Ferri-Le Tallec, il faut dire que leur complémentarité a fait meilleure impression que l’an dernier.
Delort et Laborde seront peut-être muselés par une défense à la limite entre vigilance et paranoïa. Ce sera peut être aux milieu de terrain de prendre leurs responsabilités : sur les deuxièmes ballons ou bien les frappes de loin, comme sur des combinaisons qu’on a pu voir sur corner au début de saison.

Une équipe qui se rôde, et un derby en tant que blind test. Avec l’ambiance devant le stade en guise de rappel.
Alors soldats Pailladins. Faites nous honneur qu’on n’en parle plus.

Article précédent
Zoom sur l’adversaire du jour : le Nîmes Olympique
Article suivant
[MHSC-NO] Les notes du MHSC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?