Non classé

Il s’agissait bien d’une nouvelle disquette

10
Pourquoi des stades poseraient-t-ils tant problème ? Etant donné la moyenne d’âge des supporters ? Puisque les sorties sont plus ou moins autorisées pour tout et n’importe quoi, avec le récent allongement de la période de « balade » et l’affluence des transports en commun.
Ce sont les remarques que certains supporters commencent à faire remonter, et qui peuvent se poser.
Une photo pour décrire : 

Voilà sur quoi nous pouvions tomber si nous sortions dans les rues de Montpellier ce week-end.

 

Le constat n’est bien évidemment,  il est difficile de comparer les fêtes de Noël, avec les matchs au stade. L’importance culturelle pour le pays y est liée.
Mais la situation semble cocasse, lorsqu’on connaît la rigueur des protocoles dans les stades, quand ils rouvriront.Si l’économie du pays est relancée par ses clients, il en va de même pour les 15 à 20M € de pertes financières pour le MHSC.
Comme le rappelait notre président, Laurent Nicollin.
« Chaque match à huit clos c’est 500 000€ qui s’en vont »

Une nouvelle rechute et de nouvelles mesures qu’on voit déjà arriver au loin

Face à une gestion compliquée -pour adopter un peu des mots neutres- ; certains commencent à évoquer le fait que c’est tout cuit :
Après le réveillon, de nouvelles procédures viendraient probablement de nouveau mettre un boulet au pied des pauvres citoyens. Dans la logique des choses que nous avons vu cet été.
Pourtant les citoyens, en attestent le respect (pour la plupart) des masques (photo ci-dessus) essaient de respecter tant bien que mal les consignes. Pour être accusé de ne pas les respecter ensuite.              Mais à qui la faute réellement? Aux commerces qui tentent de ne pas mourir ? Aux clients qui vont dans les commerces qui ont rouvert ? Aux autres qui demandent une équité ? Ou bien à des personnes que l’on ne peut pas accuser au risque de se prendre une vague conformiste qui nous accuse de complots ? Pendant que les gens grouillent, entre sorties en ville et magasins (ce qui n’est pas forcément critiqué mais qui vient alimenter le paradoxe), le stade et plus généralement, le sport semblent mis sur le côté.
Difficile pour eux de trouver des lobbys en effet… Difficile aussi de reprocher à quelqu’un qui sort marcher qu’il a décidé de le faire en même que de milliers d’autres.Dans tous les cas, ces questions se posent mais la réponse ne nous appartient pas. Alors une fois on dira que « oui, il faut tenir bon, cela passera » etc. Avant le prochain épisode, au vu des derniers, selon certains.

Il est difficile de ne pas rentrer dans la partialité, lorsqu’on aime le sport, et que l’on considère l’économie et l’impact qu’il représente pour le pays. Mais non, supporters Pailladins, ce n’est pas pour tout de suite que nous retrouverons La Mosson.

3 matchs en 8 jours

En attendant la suite… A vos écrans! Même si le soutien aurait été capital dans cette mini-transition, focus sur Lens pour notre équipe, afin de rapidement repartir. Une aubaine potentielle au vu des 3 prochains matchs du MHSC : Lens, Metz et Brest à seulement 8 jours d’intervalle.
Lens huitième et à deux points du MHSC, est un autre tournant pour une équipe qui ne cache plus ses ambitions pour l’Europe, du moins pas autant qu’avant devant les médias. L’occasion de voir si l’équipe se relâche ou si elle a retenu de son manque d’efficacité. Pour le deuxième match consécutif.

Article précédent
MHSC 1-3 PSG : Le MHSC s’est mangé la feuille de match et peut le regretter
Article suivant
Andy Delort de retour face à Lens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

En remplaçant Omlin par Lecomte, Montpellier s'y retrouverait-il ?