Jordan Ferri : «Delort, dans le vestiaire, personne ne lui en veut»

42

Au micro de France Bleu Hérault, Jordan Ferri et Olivier Dall’Oglio ont évoqué la rencontre à venir face à l’OGC Nice, et bien évidemment les retrouvailles avec Andy Delort. 

« En tant que coéquipier, j’ai été déçu »

Surpris de son départ ? Non. On était proche, on en a parlé, on en a discuté. En tant qu’ami, j’ai respecté son choix. En tant que coéquipier, j’ai été déçu. C’est compromettant de perdre des éléments comme ça (….)

Si le milieu pailladin s’est montré déçu, il en est pour autant compréhensif et non rancunier :

Dans le vestiaire, personne ne lui en veut. Ca fait partie d’une carrière, il ne faut pas s’arrêter à ça. La vie continue. A nous de faire une bonne saison, on a une bonne équipe, même sans lui. Le club a fait les efforts pour compenser son départ.

Dall’Oglio : «Il n’y a pas de plan sur Andy»

On sera content de retrouver et de croiser Andy (…) Il ‘y a rien de particulier là dessus, ils ont une bonne attaque dont Andy fait partie, mais il y a d’autres bons joueurs. Il n’y a pas de plan sur Andy. On le connaît bien, on connaît ses qualités et ses défauts et c’est peut-être un avantage

Article précédent
Une arrivée libre de Zinedine Ferhat, c’est possible ?
Article suivant
[Histoire d’une rencontre historique] Une victoire sur le fil au Stade du Ray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?