Non classé

Des informations importantes à retenir après, et malgré ce vol

24

Les points ne seront pas rendus au MHSC. Lorsqu’on connaît à quel point le championnat peut-être serré en fin de saison. Mais le poids budgétaire du MHSC n’en fait pas un défendu, comme l’aurait certainement été une plus grosse écurie, au moment de l’erreur.

Des indications sur les joueurs

N’en demeure sa générosité dans les efforts et sa volonté. Montpellier a déjà joué une longue partie du match à 10. Offensivement notamment. Des efforts vains, et un attaquant qui se fait bouger :

  • Valère Germain a confirmé sa méforme depuis plusieurs matchs. Confirmant qu’il ne peut tenir les rennes de l’attaque à lui seul. Le seul but a été inscrit par Florent Mollet d’ailleurs.
    Peut-être que dans un autre schéma, son utilité pourrait être meilleure. En appui d’un vrai numéro 9, ou encore en remplacement.
  • Elye Wahi, certainement frustré de sa place sur le banc est rentré avec comme objectif de renverser la vapeur. Sa vitesse en contre se révélait une arme létale pour faire des appels dans le dos de la défense (comme sur le but de Mollet). Au delà de sa frustration de ne pas être titulaire, il est probable d’ajouter la frustration du manque d’appels, qu’il affectionne. Sa seule leçon qu’il peut retenir, puisqu’il n’y a aucun contact, (reconnu de la part des arbitres) est de dissocier vitesse et explosivité avec agressivité. Il y a fort à parier que son carton rouge n’est que la conséquence de son altercation, après son entrée. Où son envie a parlé, face aux victimisations répétées des joueurs de Strasbourg au moindre contact.
  • Mihailo Ristic est au même stade contractuel que son opposé : Junior Sambia. Le premier a été passeur décisif hier et combatif, comme depuis plusieurs matchs ou il surfe sur des prestations de haut niveau. A l’inverse, comme depuis plusieurs mois, voire années, le second ne montre rien. Vient désagréger la cohésion d’un groupe solidaire même d’une certaine manière. Libérer des espaces par des replacements mous et sans conviction. A la limite du professionnalisme selon bon nombre de nos supporters sur Twitter (comme mentionnés dans cet article).

En conclusion

Le football est un ensemble complexe composé d’une multitude d’éléments. A cause du carton rouge, on ne saura jamais si le MHSC allait subir toute la fin de match, ou si c’était qu’un temps fort strasbourgeois. Auquel Wahi allait pouvoir répondre par sa vitesse en contre. Montpellier est l’équipe, on le rappelle, qui a marqué le plus de buts en attaque rapide (4 en contre attaque, plus que toute autre équipe, stats à découvrir ici). La sortie de Mavididi a aussi interrogé quant à cette opportunité de contres. Un nouveau MHSC se présentait donc, mais avec un psychologique inférieur.

Si on devait retenir 3 éléments pour le futur (et donc demain avec ce match en retard) :

  • Nécessité d’apporter de la vitesse offensivement, beaucoup plus rapidement (voire titulaire).
  • Arrêter avec certains changement venant plomber la dynamique du groupe.
  • Sélectionner les bons contrats (prolonger Ristic?) et libérer les poids morts avant leur fin de contrat.

 

Article précédent
Jordan Ferri prolonge au MHSC !
Article suivant
MHSC-ESTAC . le groupe pailladin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?