Non classé

Retour des ultras à la Mosson ?

59

Nouvel évènement dans le calendrier de cette pandémie. Le chef de l’état et Jean Castex ont annoncé la fin des lieux soumis au pass pour le 15 Mars. Les ultras, qui boycottent le stade depuis l’instauration de celui-ci, vont ils faire leur retour tant attendu ?

Suspension de bonne augure pour la fin de saison ?

Le MHSC est embourbé dans une spirale négative. Les faisant passer des portes européennes au ventre mou. Des matchs qui n’ont pas su être gagnés. Dans lesquels, il est difficile de parier que le public survolté aurait mené aux mêmes résultats. Cette fin du pass (ou plutôt suspension…) est-elle le signe que le stade fera de nouveau un peu plus de bruit ?

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/61021be2d286c26ba4522f17/large/image.jpg?v=1

Afin de permettre à nos Pailladins de relancer la machine à victoire, dans ce qui était autrefois sa forteresse (2 défaites sur les 2 dernières réceptions désormais).

Un stade qui en a besoin

Impossible d’établir directement et uniquement une cause à effet. Mais depuis le Covid, La Mosson a perdu de sa superbe. Les grandes ambiances se font rares (cf : discours de Dall’Oglio). Globalement, le public semble moins engoué. Moins déterminé à se faire entendre. Et l’absence des ultras pour mener les chants a forcément un rapport. Feront-ils leur retour pour le match chaud, face à l’OGC Nice ?

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/1200x0/filters:format(jpeg):focal(1454x140:1456x138)/origin-imgresizer.eurosport.com/2021/11/07/3250603-66529328-2560-1440.jpg

A suivre…

Article précédent
Dall’Oglio ironique, se montre frustré par l’affluence et l’ambiance de la Mosson
Article suivant
Une pluie de tirs vers les cages de Jonas Omlin cette saison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Akor Adams doit-il rester remplaçant désormais ?