Doit-on s’inquiéter pour l’avenir de certains joueurs au MHSC ?

30

Après cette deuxième partie de saison catastrophique et une équipe méconnaissable, il est légitime de s’inquiéter pour l’avenir de certains joueurs, dont on ne connaît toujours pas l’avenir

Au delà des résultats, des prestations qui inquiètent

Le bilan comptable est sans appel sur cette phase retour :

10 défaites, pour 2 nuls et 3 victoires

Soit 11 points pris sur sur 41 possibles. Ce qui place le MHSC 17ème de Ligue 1 sur les matchs retour.

27 buts encaissés, l’équipe de Dall’Oglio est la 17ème défense de Ligue 1. Même classement pour l’attaque qui a inscrit 13 petits buts sur les 14 matchs de cette phase retour

Mais en dehors des résultats, cette équipe est méconnaissable par rapport à la première partie de saison. Impossible de savoir s’il y a eu une cassure dans le groupe ou si le message du coach ne passe plus, mais des questions peuvent se poser, au vue du contraste entre la première et deuxième partie de saison.

En plus des résultats, l’avenir de certains joueurs inquiète

On peut parler de Mihailo Ristic dont les discussions vont reprendre, d’Ambroise Oyongo, Junior Sambia en fin de contrat en juin qui devraient quitter l’Hérault, mais on en a surtout deux en tête.

  • Le premier se nomme Téji Savanier. Si ces récentes déclarations sont plutôt rassurantes, toujours est-il que sa prolongation est toujours en stand-buy, alors que son contrat est prêt nous révélait Laurent Nicollin. Et quand on sait que l’OGC Nice est sur les starting-blocks, il y a de quoi s’inquiéter.
  • Le second s’appelle Rémy Cabella, et est arrivé récemment dans le but d’aider l’équipe pour cette fin de saison, avec l’éventualité de poursuivre à l’issue de celle-ci. Mais s’il s’est montré de suite impliqué, les derniers résultats depuis son arrivée pourraient le faire réfléchir à deux fois. D’autant plus s’il y a une cassure dans le groupe, ce qu’on ne souhaite bien évidemment pas.
  • Le troisième est Jonas Omlin. Gardien qui effectue le plus d’arrêts en Ligue 1, il s’est imposé cette saison, et il est un des hommes (très) forts de ODO cette saison. Sa valeur marchande pourrait forcément faire réfléchir le club en cas d’offre.
  • Le quatrième, Florent Mollet connaît une saison délicate. Il faut dire que ls performances de Teji Savanier l’ont contraint d’être décalé sur l’aide droite, où il peine à s’imposer. Un départ pourrait logiquement être envisagé.

On oublie pas également Stephy Mavididi dont l’avenir semble s’écrire ailleurs que dans l’Hérault.

[poll id= »31″]

 

Article précédent
Le MHSC 12ème du championnat ce lundi
Article suivant
Nicholas Gioacchini, ça devrait se terminer cet été

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?