ActualitéNon classé

Les premières journées devraient décider de l’avenir d’ODO

151

Terriblement en difficulté dans cette préparation  à l’approche de débuter une saison ô combien importante, Olivier Dall’Oglio devrait débuter la saison sur le banc du MHSC, mais sous une pression menaçante 

Montpellier n’a plus gagné depuis le 20 mars

Date de dernière victoire des pailladins, c’était à Bordeaux par une victoire deux buts à zéro. Depuis ce succès, les hommes d’ODO ont perdu à 11 reprises et concédé deux matchs nuls. Pour trois petites victoires en 2022 sur 25 matchs disputés.

Et parmi ces défaites, il y a bien sûr les quatre déjà de cette préparation. Quatre, en autant de rencontres. Alors qu’Olivier Dall’Oglio était attendu au tournant après une deuxième partie de saison dernière cauchemardesque, ces matchs amicaux ne viennent pas nous rassurer, ni arranger la situation de ce dernier.

ODO sur un siège éjectable

C’est une information qui nous est parvenue et qui n’est pour le moins pas surprenante, une défaite face à Troyes pourrait être fatale pour Olivier Dall’Oglio. Même si l’idée pour le MHSC serait de voir ce qui se passe sur les premières journées, avant de prendre une décision qui coûterait cher.

Un message qui ne passe plus, des joueurs qui n’ont plus confiance 

Toujours selon nos informations, s’il n’y a pas de clash ni un vestiaire à dos de son coach, les joueurs ne seraient désormais plus à l’écoute et indifférents des propos du Gardois. Des cadres boycottant même le technicien. Un message qui ne passe plus et des joueurs qui ne font plus confiance à la méthode d’Olivier Dall’Oglio.

Rien d’étonnant quand on écoute sa déclaration après la défaite face à Clermont : « Des garçons qui doutent mentalement », et des propos qui laissent penser qu’Olivier Dall’Oglio ne sait plus comment réagir.

Quatre noms évoqués en cas de rupture 

Si l’aventure venait à se terminer, le MHSC songerait déjà à quatre entraîneurs. En tête de liste Frédéric Antonetti, suivi de Thierry Laurey et René Girard, dont un retour est envisagé. Le nom de Sabri Lamouchi est également évoqué à moindre échelle.

Difficile en tout cas d’imaginer une issue favorable pour Olivier Dall’Oglio.. Un feuilleton estival qui ne fait que commencer.

Article précédent
MHSC 4 – 5 TFC : Montpellier s’incline dans un derby fou !
Article suivant
Le maintien de Dall’Oglio expliqué par des indemnités de licenciement trop importantes
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après la défaite à Toulouse, qu'est ce qui vous inquiète le plus ?