Actualité

Le maintien de Dall’Oglio expliqué par des indemnités de licenciement trop importantes

53

Alors que nous vous annoncions hier une fracture entre une partie du vestiaire et le coach, le président Nicollin lui conforte son soutien envers Dall’Oglio. Même si, la raison est probablement financière

Je dirai les choses que je devrai dire dans l’intimité du vestiaire, pas à vous les journalistes. Même si vous parlez suffisamment aux joueurs pour qu’ils vous disent ce que je leur aurait dit. J’ai confiance en mon coach. Lui et son staff travaillent bien.

Et quand on lit les propos du journal l’Equipe du jour, on peut facilement croire que la raison de ce soutien est financière, et que Laurent Nicollin ne souhaite pas empirer une situation déjà compliquée :

L’Alésien sait qu’il vient de survivre à la trêve, en partie grâce à ses deux ans de contrats restants qui coûteraient trop cher en indemnités de licenciement.

L’hebdomadaire sportif français confirme ensuite nos propos d’hier :

Mais la suite pourrait très vite s’assombrir si les premières journées de L1 tournent mal.

Le MHSC souhaite donc attendre le retour à la compétition que l’on espère réussi, pour prendre une décision définitive, qui selon laquelle aurait des conséquences financières.

Article précédent
Les premières journées devraient décider de l’avenir d’ODO
Article suivant
Combien coûterait un licenciement d’Olivier Dall’Oglio ?
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?