Résultat

MHSC 1-2 AJA : Le MHSC perd contre lui-même

129

Le MHSC s’incline après un match vraiment pas glorieux. Après avoir ouvert le score, Montpellier a enchaîné les erreurs, pour s’incliner au final.

Première mi-temps brouillon

Le MHSC a fait preuve de beaucoup d’imprécisions, notamment passé les 30 derniers mètres. À l’image de Wahi à la troisième minute bien placé qui fait une chandelle dans la surface.

Teji se réveille la mosson se réveille

Après deux dribbles de son meneur Savanier, et un centre dévié, Wahi ouvre le score mais but refusé pour une position de hors jeu (19, 0-0). Mais toujours trop d’imprécisions à l’image de Nordin qui avait éliminé son vis-à-vis sur une bonne place de Cozza mais qui centrait trop fort, en retrait pour Wahi pourtant tout seul (28′, 0-0). Sans doute la chaleur qui a dû mettre un peu de confusion dans les esprits, étant donné le nombre de ballons perdus d’un côté comme de l’autre.

Montpellier se créait discrètement sa première  grosse occasion, sur une frappe des 30m de Savanier bien repoussée par un Costil vigilant .

Mamad fait taire les critiques ?

De quoi donner suffisamment d’inspiration à Mamadou Sakho . Sans doute piqué au vif par certaines critiques, Il s’élève pour catapulter le ballon au fond des filets, et faire chavirer une mosson qui commençait à s’ennuyer. (40′ 1-0)

Devant en dépit d’une animation offensive un peu faible énormément de ballons grattés par Wahbi Khazri. A la récupération et au pressing de tous les instants.

Montpellier se saborde

D’abord par Cozza, qui jouait en retrait pour Omlin, apparemment plus par ennui, que par choix stratégique. Ce dernier tentait une feuille morte récupérée aux 30 mètres par les auxerrois. Et à force de jouer avec le feu, Montpellier se saborde. (1-1, 70′) . Dans la foulée  Sakho offrait littéralement un penalty à Auxerre en taclant désespérément un ballon pas plus dangereux que ça. (1-2 74‘). Gâchant sa prestation de première mi-temps, et permettant à l’AJA de revenir dans le match.

S’en suit la suite de ce qu’il s’est passé, dans ces 75 premières minutes. Très peu d’envie dans le jeu des Montpelliérains et beaucoup d’imprécision. Maouassa ou Nordin étant bien trop imprécis, pour tromper Costil, malgré de très bonnes positions pour égaliser.

Un arbitre à la gâchette facile

Dès le début, Khalil Fayad se faisait expulser dans une assez grande confusion. A priori pour un tacle sur le tibia du joueur auxerrois. (1-0, 47′)

On aurait pu penser que le carton rouge, dans un premier temps de M’Baye Niang, 5 minutes après son entrée en jeu (51′) puis pour le numéro 9, allaient faire pencher la balance côté MHSC.

Mais aujourd’hui, le sentiment global est que Montpellier a perdu contre lui-même une fois de plus. À l’image de Savanier qui se faisait expulser directement après un tacle par derrière, marquant la frustration d’un club qui a perdu contre une équipe qui n’a rien proposé du match. (90+4′)

Un manque d’envie et évident une précision très faible, et un leader absent. Savanier, hormis sa frappe de loin n’aura pas proposé son jeu habituel. Et la conséquence directe en a peut-être été un jeu « vide », sans profondeur. Soporifique même, avec beaucoup de latéralité, comme d’incompréhension côté supporters.

Pas de quoi être confiant, avant le prochain déplacement à Brest, face à Der Zak. Mais toujours des problèmes qui persistent, dans le manque d’envie comme dans les changements (trop tardifs?).

A suivre….

Article précédent
[MHSC-AJA] le 11 pailladin
Article suivant
Arnaud Nordin : « Téji nous a tout de suite dit qu’il était désolé »
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?