Que devient-il ?

[MHSC-RCSA] Que devient-il ? Stéphane Cassard

331

Dans le cadre de la huitième journée de Ligue 1 Uber Eats, le MHSC recevra Strasbourg à la Mosson. Après une triste défaite sur la pelouse du SCO d’Angers, le club héraultais espère rebondir avant la trêve internationale. Rubrique oblige, la réception du RCSA est pour nous l’occasion de revenir sur la carrière d’un gardien emblématique : Stéphane Cassard.

Formation à la sochalienne 

Natif de Montbéliard, Stéphane Cassard, pur produit d’une école de gardiens sochalienne très réputée, rejoint le centre de formation du FC Sochaux Montbéliard pour finalement débuter sa carrière professionnelle en 1993. Fort de plus de 150 matchs officiels dans le Doubs, le portier Montbéliardais quitte son cocon familial pour s’engager avec le Havre en 1997. Après deux saisons en dents de scie, le portier français débarque au MHSC à l’heure où Jean-Louis Gasset est encore aux commandes.

La Coupe Intertoto avec le MHSC

Le gardien qui s’est forgé une solide réputation en première division, signe au MHSC en janvier 1999 en compagnie de Nicolas Ouedec. À une époque où les gardiens ne doivent pas encore exceller au pied, Cassard très bon sur sa ligne, brille en dégainant des arrêts réflexes spectaculaires. Quelques mois seulement après son arrivée dans l’Hérault, le portier français se hissera en finale de la Coupe Intertoto.

Le 24 août 1999, le MHSC de Jean-Louis Gasset remportera cette finale au dépend d’Hambourg. Après avoir fait 1-1 au match aller à la Mosson, les pailladins allaient obtenir le même résultat en Allemagne et remportaient le trophée aux pénaltys (3 tirs au but à 0) grâce à un Stéphane Cassard des grands soirs !

Doublure de Rudy Riou la saison suivant ce sacre européen, Stéphane Cassard fera l’objet d’un prêt à Créteil avant de signer à Troyes en 2001. Trois ans plus tard, le gardien rejoindra Strasbourg. C’est surtout au Racing que le dernier rempart marque les esprits et un public conquis par son naturel et son professionnalisme. Stéphane Cassard y remportera notamment une Coupe de la Ligue en 2005 et sera même élu meilleur gardien de Ligue 1 la même année.

Que devient-il ?

En 2011, Stéphane Cassard mettra un terme à une carrière longue de 18 saisons et plus de 500 matches au haut niveau. Il aura notamment gardé la cage de clubs emblématiques français comme Sochaux, Troyes, l’OM et Strasbourg.

Après une dernière pige en Ligue 2 avec l’US Boulogne, le portier français la saison suivante dans un nouveau rôle, celui d’entraîneur des gardiens. Il intégrera le staff boulonnais avant de s’engager pour 3 ans avec Valenciennes. Après plusieurs saisons comme entraîneur des gardiens, il signera à Marseille. À la suite de l’arrivée d’André-Villas-Boas à la tête de l’équipe phocéenne, il sera remplacé. C’est donc en 2020 que Stéphane Cassard fait son grand retour à Strasbourg en remplaçant une autre figure emblématique du MHSC, Jean-Yves Hours.

Joueur très apprécié par les supporters alsaciens, en raison de son professionnalisme, il reste aujourd’hui encore le troisième gardien ayant joué le plus de matchs de championnat sous le maillot strasbourgeois.

Garçon sérieux, compétent et apprécié de tous, il a aujourd’hui pleinement réussi sa reconversion professionnelle au poste d’entraîneur des gardiens.

Article précédent
MHSC-RCSA : le groupe pailladin
Article suivant
MHSC-RCSA : les absents côté strasbourgeois
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?