Que devient-il ? Ramy Bensebaini

286

La rencontre de dimanche dernier entre Montpellier et Rennes était pour nous l’occasion de vous donner des nouvelles d’un joueur ayant successivement découvert le football européen sous les couleurs orange et bleu, puis sous la tunique rouge et noir.

Ses débuts en Europe avec le MHSC

Originaire de Constantine, en Algérie, le jeune Ramy commence à jouer au football dans les rues de son quartier. Doué balle au pied, le jeune défenseur attire rapidement l’attention des observateurs locaux. Ramy ne tarde pas à rejoindre l’une des équipes phares de sa ville natale, le CS Constantine. En 2007, le jeune joueur l’académie Jean-Marc Guillou de Paradou à l’âge de 11 ans.  Au sein de l’académie, Bensebaini va monter les échelons étape par étape. Sans jamais être surclassé mais avec toujours un rôle très important, il devient un joueur cadre dans chaque catégorie. International espoir algérien, il sera récompensé pour ces performances à l’âge de 17 ans avec ses débuts professionnels en troisième division algérienne. Ramy disputera la bagatelle de 32 matchs pour sa première saison en pro.

Considéré comme un futur grand joueur, le jeune défenseur effectue des essais avec plusieurs clubs européens dont l’OGC Nice, le FC Porto ou encore Arsenal. En juin, le jeune défenseur du Paradou AC est prêté pour une saison au club belge du Lierse SK, sa première expérience européenne. Après une saison pleine en Belgique et pisté par de nombreux clubs européens, Bensebaini fait le choix en 2015, de poser ses valises sur les bords de la Mosson pour poursuivre sa jeune carrière et sa progression.

Considéré comme un défenseur central très polyvalent qui a du « Varane  » en lui selon Rolland Courbis, , le MHSC enregistre dans ses rangs, l’arrivée du jeune et talentueux Ramy Bensebaini à l’été 2015. Après des débuts assez timides, Bensebaini s’impose rapidement comme un titulaire indiscutable dans le couloir gauche de l’équipe héraultaise.

C’était en 2015/206. Je me souviens d’ailleurs de mon premier but contre Lorient (2-1) qui avait été aussi notre premier succès de la saison après un entame très difficile. C’est d’ailleurs la première fois que j’évoluais au poste de milieu de défensif et ça s’était bien passé. Globalement, j’ai bien aimé mon expérience au MHSC, même si la fin était un peu plus difficile puisque j’ai moins joué. J’ai toujours eu de bons rapports avec le Président, mes coéquipiers et les personnes qui travaillent au club. Je n’ai que de bons souvenirs. C’était ma deuxième expérience en Europe après avoir découvert la Belgique quelques mois plus tôt avec le club de Lierse. Je n’avais que 19 ans et j’ai découvert à Montpellier, un club très familial, la Ligue 1, la beauté du sud de la France aussi. Mon année au MHSC correspond à ma première saison en France, j’ai bien aimé la ville, l’accent aussi. C’était vraiment une belle expérience et ça m’a beaucoup aidé pour la suite de ma carrière.

Dès sa première saison, le jeune défenseur trouve rapidement une place de titulaire dans la défense installée par Coach Courbis et devient même un référence au poste de latéral gauche. Celui qui peut également évoluer en qualité de piston s’est forgé au MHSC une solide réputation dans l’élite. Ses chevauchées, son engagement et son gros volume de jeu ont marqué le club et la Mosson qu’il porte dans son cœur.

Je souhaite bonne chance au club et je passe le bonjour au Président avec qui je me suis toujours très bien entendu. Je pense aussi aux supporters et aux membres du club, je leur souhaite le meilleur et j’espère qu’on aura l’occasion de se croiser sur les terrains.

A Rennes pour confirmer !

Au mois de juillet 2016, Ramy Bensebaini, priorité absolue de Christian Gourcuff, rejoint le Stade Rennais. En Bretagne, le natif de Constantine s’impose rapidement comme un élément incontournable de l’effectif breton. Un peu plus d’un an après son arrivée à Rennes et à seulement 22 ans, ses prestations lui ouvre les porte de l’équipe nationale d’Algérie dont il portera le maillot pour la première fois face à la Mauritanie en janvier 2017. Vif, rigoureux, bon tacleur et techniquement doué, l’international algérien enchaîne les bonnes prestations et dispute 29 matches pour sa deuxième saison à Rennes !

Depuis mon arrivée à Rennes, j’ai eu la chance de travailler dans la plus totale sérénité et j’ai franchi un palier. Mais il reste tellement à faire pour aller plus haut. Notamment dans la régularité des performances.

Son année 2019 sera exceptionnelle avec des performances de haut niveau associées à un leadership naissant. Buteur à Séville en Europa League puis auteur du but libérateur en demi-finale de Coupe de France sur la pelouse de Lyon, il restera l’un des symboles de la victoire du club en finale de Coupe de France le 27 avril 2019. Un bonheur ne venant jamais seul, il enchaîne en juillet 2019 avec un titre de Champion d’Afrique avec l’Algérie !

Joueur complet dans ce qu’il représente et dans ce qu’il dégage, Ramy Bensebaini a su faire preuve de régularité dans ses performances sous la tunique bretonne. En trois saisons, le joueur formé en Algérie est devenu l’un des chouchous du public rennais. Il aura découvert l’Europa League avec le SRFC et disputé 98 rencontres sous les couleurs rouge et noir pour 3 buts inscrits.

Après sa belle saison ponctuée d’une victoire à la CAN avec l’Algérie, Ramy Bensebaini attire inévitablement les convoitises. C’est ainsi qu’au mois d’août 2019, le défenseur de 24 ans s’engage avec le Borussia Mönchengladbach.

Que devient-il ?

Après quatre années passées en Ligue 1, Ramy quitte donc la France pour l’Allemagne en août 2019. Se frotter au ballon allemand et sortir de sa zone de confort hexagonal constituaient pour le jeune défenseur, un des défis des plus excitants.

Cependant, je voulais changer d’air et découvrir un autre championnat, vivre un nouveau challenge et c’est la raison pour laquelle j’ai rejoint le Borussia Mönchengladbach. A mon sens, c’est la meilleure proposition que j’avais, avec un projet sportif qui m’a beaucoup plu. Le président et le coach m’ont beaucoup parlé, ils m’ont bien expliqué le projet et j’ai accepté. Le Borussia Mönchengladbach est un club historique en Allemagne. Il est suivi, par beaucoup de supporters. Le stade est tout le temps plein, que l’on affronte le Bayern Munich ou bien contre un club qui joue le maintien. C’est agréable d’évoluer dans une telle ambiance.

Rapide sur le terrain, Ramy va également l’être dans son adaptation. Dans un style de jeu tout en percussion et en vivacité, le jeune homme se fond naturellement dans le plan de jeu instauré par l’entraîneur de l’époque. Les Poulains adoptent très vite ce garçon au charisme naturel, toujours souriant et capable de belles fulgurances balle au pied. Sa première saison est une véritable révélation. Bensebaini connaît également plusieurs titularisations jusqu’à s’installer définitivement dans le onze type de l’équipe allemande. L’international algérien va également découvrir la Ligue des Champions.

La saison dernière s’est très bien passée. Je ne m’attendais pas à ce que ca se passe aussi bien d’ailleurs. Nous avons terminé quatrième du championnat, ce qui nous a permis de nous qualifier pour la Ligue des Champions, et pour ma part, j’ai délivré 4 passes décisives et inscrit 5 buts dont un doublé contre le Bayern Munich.

Intraitable dans le domaine offensif, l’ancien montpelliérain régale de sa patte gauche au point de se découvrir un talent de finisseur au cours cette saison où l’Algérien troque son costume de passeur pour devenir l’un des meilleurs buteurs du club avec déjà 5 réalisations au compteur. Rapide et très fin techniquement, Ramy Bensebaini a apporté une réelle plus-value à l’effectif allemand depuis son arrivée où ses qualités de passe et de percussion sont venues élargir la palette offensive du club.

Le latéral gauche, vainqueur de la Coupe de France en 2019 avec le Stade Rennais, s’épanouit depuis son arrivée en Allemagne. En plus 100 apparitions sous le maillot noir et blanc de Mönchengladbach, il a apporté son impact défensif, sa technique mais aussi sa précision offensive (24 buts, 7 passes décisives).

 

D’un Borussia à un autre. Après quatre saisons disputées sous le maillot de Mönchengladbach, l’ancien Rennais va s’engager avec Dortmund à la fin de son contrat avec les Poulains, en juin prochain. À 27 ans, l’Algérien va franchir un nouveau cap dans sa carrière en rejoignant l’actuel leader de Bundesliga !

Cette saison en Bundesliga, Ramy Bensebaïni, redoutable tireur de penalties, en est à 5 réalisations avec les Poulains. L’international algérien arrive à la fin d’un cycle dans son club. Le joueur était également ciblé par l’Inter Milan et l’Atlético de Madrid depuis quelques mois. Rien que ça !

Article précédent
[discipline] Téji Savanier connaît sa sanction !
Article suivant
Léo Leroy prolonge au MHSC !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?