Résultat

Teji Savanier fait exploser la Mosson et évite une grosse désillusion

235

Montpellier a bien galéré mais a fini par s’imposer. Au bout du bout, par un penalty , le premier depuis la nuit des temps. Savanier donnait alors une autre tournure à la soirée.

Savanier sauve le MHSC dans le Money Time

Ça n’a pas été si tranquille que ça 

Dès le début du match Strasbourg avait plusieurs ballons dangereux. Le premier au point de penalty, Diallo était dans l’incapacité de tirer, grâce à la protection de 4 pailladins. Ensuite, sur un centre direct repoussé sur la ligne . Juste avant ça, Omlin avait sorti une belle détente pour sortir un tir de Gameiro, qui allait droit au but.

De l’autre côté Wahi récupérait un très bon ballon après un tacle mais manquait sa remise pour Cozza, prêt à ajuster à 10 m du but Sur une autre bonne récupération Ferri lançait Wahi qui décalait Khazri . Son centre passait devant le but sans trouver de joueur.

Après de plus en plus de centre Montpellier était tout proche d’ouvrir  la marque au quart d’heure de jeu. D’abord une double tentative de Wahi repoussée sur la ligne par le goal puis par le défenseur.

Puis sur le corner qui suivait cette phase, une tête d’un défenseur strasbourgeois venait s’écraser sur son propre poteau (0-0, 15´).

Nordin en forme


Après son but à Angers, il confirme avec un deuxième but (16′, 1-0). Il était même proche d’être  passeur décisif sur le deuxième but inscrit par COZZA (42′ 2-0) qui sera finalement annulé par la VAR (après célébration et Tutti quanti ) (42′ 1-0)

Esteve taille patron

Le rythme commençait à ralentir : après son

but Montpellier ne s’est pas créé d’occasion et a même commencé à reculer . 5 minutes avant là mi temps, Gameiro partait seul depuis le milieu de terrain pour affronter Jonas Omlin. Avant un splendide retour de Maxime Estève , aussi grand qu’il comptait  comme un but, pour sortir le ballon en corner, depuis la surface de réparation. Zone compliquée pour intervenir , surtout que si le geste était manqué c’eût été rouge + penalty.

Strasbourg se réveillait , et Diallo était proche à son tour de marquer ensuite. Heureusement il envoyait son ballon en tribune malgré une très bonne position.

Deuxième mi temps hachée

Il faudra attendre la 60e minute, Envoie un très bon débordement de Elye Wahi, qui aurait pu servir sur un plateau d’argent Wahbi Khazri. Un centre loupé qui sonnait peut être comme tournant du match, dans un match haché par beaucoup de chutes côté Strasbourg. Même si le seul bénéficiaire d’un carton jaune pour simulation était Arnaud Nordin. En face Strasbourg tombe et réclame beaucoup. On sent peu à peu arriver à plein nez le penalty ou le carton rouge. Une nouvelle fois, un match où on a le ressenti que les joueurs cherchent plus la faute qui permettrait de bénéficier d’un rouge ou d’un penalty que des combinaisons pour marquer. Surtout du côté Strasbourg. En même temps vu la générosité des arbitres ce n’est que logique.

Ce qui devait arriver arriva comme toujours

Après les multiples incursions jusque là contrôlées par Esteve Jullien et le reste de la défense, Strasbourg égalisait par l’intermédiaire de l’inévitable Diallo (1-1 85′), glaçant la Mosson, qui le sentait arriver.

Piqués au vif plus que jamais les montpelliérains allait fournir tous les efforts possibles. L’occasion rêvée avec un bon centre pour Fayad. Sa tête touchait l’équerre ….. (1-1 92′).

Mais c’est ça l’Esprit Paillade

Valère Germain, entré à la place d’Elye Wahi donnait de son maximum pour exploiter les ballons. Il restait cinq minutes, Pour réaliser l’impossible. Et le numéro 9 s’arrachait pour obtenir un penalty. LE penalty pouvant nous accorder la victoire. Teji Savanier s’emparait de la balle . Soutenu par le stade, 93eme minute. Pour changer l’histoire d’un match soporifique, ou Montpellier s’est réveillé dans les 5 dernières minutes.

Ici pas de Panenka , juste un tir croisé surpuissant. De quoi faire exploser le stade entier, frustré et inquiété par une nouvelle égalisation après avoir mené.

A suivre…

Article précédent
MHSC-RCSA : le 11 pailladin !
Article suivant
MHSC 2-1 RCSA : les notes du Midi Libre
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?