Que devient-il ?

[TFC-MHSC] Que devient-il ? Daniel Congré

268

C’est la fin du sevrage ! La Ligue 1 reprend enfin ses droits après une trêve internationale qui aura notamment vu Olivier Giroud entré un peu plus dans l’histoire de l’équipe de France. Le MHSC, qui réalise un début de saison plutôt réussi, se déplace sur la pelouse du Téfécé. Ce derby du sud est pour nous, l’occasion de revenir sur la carrière d’un joueur ayant porté le maillot de ces deux équipes : Daniel Congré.

La vie en Rose

C’est à Toulouse, dans la ville rose que Daniel Congré grandit. Sur les traces de son illustre paternel, il découvre le football à Fonsegrives. Le jeune joueur intègre le centre de formation du Téfécé à l’âge de 12 ans. Le défenseur suit toute sa formation chez les Pitchouns avant de signer son premier contrat professionnel à seulement 20 ans. Pur produit de la formation toulousaine, Daniel Congré s’impose rapidement comme un redoutable défenseur. Coéquipier exemplaire et doté d’un véritable esprit de club, le joueur qui peut évoluer dans l’axe ou sur un côté, devient capitaine de cette formation toulousaine.

Après 15 années passées au club et plus de 220 matchs avec les Pitchouns, Daniel Congré alors âgé de 27 ans, rejoint le MHSC, fraîchement auréolé d’un titre de Champion de France.

Une incroyable longévité

Ayant évolué en équipe de France espoirs sous la houlette de René Girard, quelques années plus tôt, le défenseur central reçoit un coup de téléphone du coach héraultais durant l’été 2012. Séduit par la perspective de jouer la Champions League, Daniel Congré s’engage avec le MHSC quelques semaines plus tard.

J’ai reçu un coup de fil de René Girard que j’avais côtoyé en équipe de France espoirs, quelques années plus tôt. Il m’a expliqué que le MHSC allait jouer l’Europe et qu’il souhaitait étoffer l’effectif. Tout se passait très bien pour moi à Toulouse mais j’avais besoin d’un nouveau challenge […] De plus, Montpellier allait jouer la Ligue des Champions. C’était un honneur de faire partie de cette équipe là.

Après des débuts compliqués notamment dû à un repositionnement sur le côté gauche de la défense sous l’ère Courbis, Daniel Congré devient un titulaire indiscutable lors de la saison 2014-2015.

C’est une année où je me suis fixé dans l’axe et où j’ai pu enchaîner les performances. Quand on est fixé à un poste, c’est plus facile pour progresser, car le football est tellement exigeant que quand tu changes de poste, il y a forcément un temps d’adaptation qui n’est pas évident.

Parfois critiqué, « Dan » a su faire le dos rond, bosser et faire le job sur le terrain. Daniel Congré est devenu au fil des saisons, un taulier et une valeur sûre du MHSC. En 325 matchs sous le maillot orange et bleu, Daniel Congré a inscrit 12 buts. Charmant, sympathique et éclairé, le joueur qui incarne parfaitement l’esprit Paillade reste très attaché au club.

J’ai complètement adopté ce club. J’avais passé presque 20 ans à Toulouse où je suis né et, sincèrement, je ne pensais pas trouver un club identique. Mais en arrivant ici, j’ai rapidement été séduit. Il y a des valeurs que j’apprécie au MHSC, que ce soit la famille, le soutien, l’entraide… ce sont beaucoup de valeurs qui me correspondent. J’avais entendu parler de l’esprit Paillade en arrivant ici et je l’ai tout de suite ressenti. C’est quelque chose qui se transmet d’années en années, de joueurs en joueurs et aussi par l’intermédiaire des supporters. C’est un état d’esprit de gagnant, de conquérant. Il faut aller au combat et c’est qui nous permet de nous surpasser.

Après neuf saisons au club et à 36 ans, le joueur non conservé par le MHSC, s’engage avec le Dijon FCO fraîchement relégué dans l’antichambre du football français.

Que devient-il ?

Non conservé par le MHSC à l’issue de la saison 2020-2021, Daniel Congré signe à Dijon pour deux saisons. Le DFCO en avait fait une de ses priorités pour se renforcer sur le plan défensif. Joueur expérimenté et de vestiaires, Daniel Congré s’est rapidement imposé au sein de la défense dijonnaise et est rapidement devenu le capitaine de cette formation bourguignonne.

Daniel Congré présente un CV qui force le respect : ancien international Espoirs (7 sélections, 2 buts), il a disputé près 490 matchs de Ligue 1 et 14 en coupe d’Europe. Le tout sous les couleurs de deux clubs seulement, le TFC (2004/2012), son club formateur, et le Montpellier HSC (2012/2021).

« Dan » fait désormais le bonheur de Dijon à presque 38 ans. Une sacrée longévité !

Article précédent
Léo Leroy : « C’est un régal de jouer avec Savanier »
Article suivant
Jonas Omlin lui aussi forfait à Toulouse, le point infirmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?