Résultat

Encore et toujours, Montpellier ouvre le score mais repart bredouille

Une fois de plus Montpellier a ouvert le score, la neuvième fois cette saison. Et puis patatra. Un week end de plus ou l’espoir laisse sa place à la déprime.

Malgré un scénario qui aurait pu laisser quelques espoirs les statistiques sont sans équivoque : 16 tirs 7 cadrés pour Clermont et 7 tirs 3 cadrés pour le MHSC. En panne d’inspiration un week-end de plus.

Tout avait (encore) si bien commencé

Suite à une main d’un défenseur clermontois dans la surface, Teji avait l’opportunité d’ouvrir le score sur penalty (aussi rares qu’ils soient pour le MHSC). Profitant de cette occasion, Savanier envoyait une mine bien puissante, fracassant la barre avant de rentrer. Un tir symptomatique de toute la frustration des joueurs et supporters, assistant actuellement à une série de 5 défaites consécutives. (0-1 10′). Comme très souvent cette saison une entame de match réussie, où le MHSC, comme à Angers, Toulouse, Lille, ou à domicile contre Auxerre. Portant alors son nombre de points perdus après avoir ouvert le score de 12 à 14 points. Record absolu cette saison.

Des avertissements

La réponse Clermontoise ne se faisait pas attendre. Offensives après offensives les clermontois venaient faire pression. D’autant que sur les contres, Wahi glissait un mauvais ballon à Khazri sur un deux contre un, puis ce même Khazri ne parvenait à frapper. Malgré une grotesque simulation, après un contact avec Ferri, l’arbitre accordait un penalty à Clermont. De quoi livrer la tête du MHSC sur plateau ? Non car Bingourou Kamara s’érigeait en sauveur, captant le ballon. (0-1, 40′)

Avant la sempiternelle sentence

À force de donner le bâton pour se faire battre, de manquer de précision et d’efficacité, la même formule allait se répéter une nouvelle fois : Clermont égalisait suite à un corner. Terrible constat de voir que Montpellier fait le plus dur d’ouvrir le score pour encore toujours se faire rejoindre à un tel point qu’on se demanderait même si ils ne font pas exprès.

L’objectif passait alors de l’espoir de gagner à l’espoir de ne pas perdre à nouveau. À la 77ème minute cette crainte allait peut-être se réaliser : nouveau penalty en faveur du CF63…. Une nouvelle fois raté ! (77′ 1-1). Cette fois-ci pas de miracle du gardien, un ballon sur la barre. Montpellier s’en tire bien. Et ça fait mal à dire quand on a ouvert une nouvelle fois le score et qu’on ne ramène qu’un pauvre petit point.

Germain avait bien failli marquer le but de la victoire à la 90′ sur une volée, après avoir été lancé d’unesubtile passe lobée. Il ne trouve que le petit filet extérieur. Suivi de Nordin, après une mésentente, qui voyait lui aussi finir sa frappe dans le petit filet extérieur.

Bref, une fois de plus, énormément de regrets. Mais il faut se l’avouer : Montpellier n’a encore pas été à la hauteur.

Suite à la prochaine journée.

 

Article précédent
CF63-MHSC : le 11 pailladin !
Article suivant
[Anciens] Mihailo Ristic inscrit son premier but avec Benfica

1 Commentaire. En écrire un nouveau

  • Quand est-ce que ceux qui se prévalent de « l’esprit paillade » porteront suffisent les leurs pour dire que l’arbitrage est une honte. Vous n’êtes pas des supporters pailladins passez la main, allez ailleurs !
    Ne parlez pas « d’esprit Paillade » svp… Posez vos CV chez Amazon. Loulou ne laisserait pas passez sans esclandre le 1/4 de ce que nous avons subit en 2022 depuis Strasbourg la saison dernière.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?