Nicolas Cozza fait durer le suspens, Laurent Nicollin s’impatiente

162

Depuis plusieurs mois, une prolongation de contrat fait trembler la direction et les supporters du MHSC. En effet Nicolas Cozza, considéré comme l’une des pousses les plus prometteuses du centre de formation montpelliérain, laisse planer le doute sur une potentielle prolongation de contrat.

Une méthode contestée

Auprès du Midi Libre, Laurent Nicollin n’apprécie guère cette situation actuelle autour de ce dossier :

« Non, cela n’avance pas. Depuis que je l’ai reçu fin septembre, pour le prolonger, je n’ai pas de retour. Quand les gens veulent signer, ils signent. Je vois la stratégie qui se dessine. Fin janvier, ses nouveaux agents vont venir me voir en me disant qu’ils ont telle ou telle proposition. Ce n’est pas un fonctionnement qui me convient quand on prétend respecter et aimer le club… Ce n’est pas pour autant que l’on ne trouvera pas un accord

Chez les pro depuis 2017, Cozza ne cesse de monter en puissance. Après 105 matchs sous les couleurs orange et bleu, Nicolas Cozza se voit désormais approché par des clubs qui arrivent avec des offres de contrat plus avantageuses. De quoi faire réfléchir, mais aussi énerver le président, quand on sait qu’il a récemment conclu un accord verbal avec le joueur quant à une prolongation de contrat.

Une soif d’ambition

International espoirs aux 7 sélections, il n’a jamais caché la possibilité de quitter l’Hérault afin de franchir un cap. Avec la concurrence en défense qui le pousse sur le côté gauche, Nicolas Cozza pourrait imaginer son futur ailleurs. Et Laurent Nicollin y pense :

Je sais qu’il est approché par d’autres clubs, qu’il prétend à un gros salaire et pense à l’équipe de France. C’est un gamin attachant, mais avec une haute estime de lui. Je vais voir ce que je fais.

Les prochaines semaines seront donc décisives pour l’avenir du défenseur montpelliérain. Le mercato d’hiver ouvrant dans quelques jours, il faudra rester attentif quant à la situation du natif de Ganges.

Article précédent
Et si Montpellier recrutait cet hiver ?
Article suivant
Yanis Guermouche quitte déjà Châteauroux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?