Faitout Maouassa : « J’avais besoin de savoir ce que l’on attendait de moi »

178

En difficulté en début de saison, Faitout Maouassa est redevenu performant depuis l’arrivée de Michel Der Zakarian. Auprès du Midi Libre, le joueur polyvalent du MHSC s’est livré.

Le réveil de Maouassa à Montpellier

N’ayant joué que 9 match du côté de Bruges, Faitout Maouassa est arrivé à Montpellier avec l’ambition de se relancer. Et c’est réussi.

Avec déjà 27 matchs disputés cette saison, le « latéral-milieu » gauche du MHSC a sonné la révolte depuis quelques semaines. Avec 3 buts et 5 passes décisives, son prêt pourrait se présenter comme une réussite :

Complètement, j’ai retrouvé le plaisir de jouer au foot. Il n’y a pas meilleure sensation. Je voulais montrer que j’avais toujours le niveau. J’ai le sentiment d’être redevenu footballeur professionnel. Avant de signer, j’ai échangé avec Téji (Savanier) et Arnaud (Nordin). Je me suis vite acclimater, j’ai eu pas mal de temps de jeu. Montpellier, c’était le bon choix, avec le recul.

L’exigence de Der Zakarian lui plaît

Interrogé sur les principes du coach pailladin, l’ancien rennais a insisté sur l’importance de l’intensité et de la fréquence élevée des courses :

Il m’a demandé de faire plus de courses, de mettre plus d’intensité, d’être plus présent dans la surface et d’être moins arrêté. Pour récupérer, j’aime beaucoup marcher (rires). Il attendait que je me libère à travers mes qualités offensives. J’avais besoin de savoir ce que l’on attendait de moi.

Une saison et puis au revoir ?

Arrivé l’été dernier sous la forme d’un prêt sans option d’achat, le joueur attend plus de clarté de la part de Bruges :

Je suis sous contrat avec Bruges jusqu’en 2025. Je veux savoir ce que Bruges veut faire. Je sais ce que je veux, mais pour l’instant, je ne peux pas en parler. Je me sens bien à Montpellier, comme cela se voit, mais je ne maîtrise pas ce que veut Bruges. Chaque problème a sa solution.

Article précédent
Michel Der Zakarian compte sur le soutien des ultras
Article suivant
Jordan Ferri, l’indispensable au milieu de terrain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?